De la photographie comme pratique magique, par Olivier Rebufa, plasticien

© Olivier Rebufa Né à Dakar en 1958, ayant passé sa petite enfance à Madagascar et au Cameroun, Olivier Rebufa aime se mettre en scène dans des univers miniatures. Au royaume de Babok, publié par Le Bec en l’air, est un objet livresque étonnant, évoquant les liens très forts entre l’auteur et sa deuxième maman,…

Le temps retrouvé, par Shiraz Bazin-Moussi, photographe

© Shiraz Bazin-Moussi Publié par les éditions marseillaises Le Bec en l’air, L’écume des amnésies est le premier livre de la photographe franco-tunisienne Shiraz Bazin-Moussi. C’est un retour en tirages Fresson au pays de l’enfance, les méconnues îles Kerkennah, archipel situé au large de la ville côtière de Sfax. © Shiraz Bazin-Moussi Que reste-t-il des…

Gare au gorille, par Clémentine Schneidermann, photographe

© Clémentine Schneidermann Clémentine Schneidermann est une jeune artiste très douée, choisie par le festival ImageSingulières pour photographier, à sa façon poétique et délicatement documentaire, la ville de Sète. Inscrivant son regard et ses pas dans ceux de Georges Brassens, rencontrant ses amis et ses sosies, se rendant dans ses lieux favoris, la photographe vivant…

De l’écosystème de la photographie en France, acquisitions des collections publiques

L’Etat français est puissant, il peut certes davantage, mieux, accorder davantage de places aux artistes en les soutenant de façon accrue financièrement et logistiquement, mais, loin de la plainte sempiternelle, on peut souligner aussi l’importance et l’ambition de nouvelles initiatives qui réjouissent, ainsi la publication au Bec en l’air – avec le soutien du Ministère…

Marseille, ville discrète, par Jacques Filiu, photographe

  On se représente souvent la belle Marseille comme une ville épuisante, anarchique, populaire, populeuse, dure pour les moins nantis obligés de compenser par des stratégies outrées de visibilité le manque de considération accordé par la lointaine capitale. Avec Marseille précisément (Le Bec en l’air, 2016), Jacques Filiu déjoue les clichés, rendant compte d’un grand…

Le rêve du banian rouge, par Shinji Nagabe, photographe

Lauréat du prix Maison Blanche 2018, donné dans le cadre du festival PHOTO MARSEILLE, Shinji Nagabe est un artiste d’origine japonaise ayant grandi au Brésil, avant de rejoindre la France. Son livre, Espinha, offre de manière syncrétique un bel aperçu de sa double culture, exposant avec une grande force visuelle une identité métisse constamment rejouée…

Juliette couronnée, par Denis Dailleux, photographe

La photographie est loin de n’être qu’un instrument de capture de la réalité, c’est un mystère d’âme errante relevant d’un don/contre-don. Hommage à une grand-mère très aimée, Juliette, de Denis Dailleux, est ainsi bien davantage un échange qu’un jeu d’emprise. Depuis le roman-photo qu’Hervé Guibert a consacré à ses deux grands-tantes espiègles et cruelles Suzanne…

Sète, la déréliction d’une planète inconnue, par Vanessa Winship

Aucun folklore sétois dans le volume que l’Anglaise Vanessa Winship consacre à la ville sise entre l’étang de Thau et la mer Méditerranée, Sète #19, mais la poursuite d’une œuvre exigeante – voir les ouvrages Schwarzes Meer (2007), Sweet Nothings (2008), she dances on Jackson (2013) et And Time Folds (2018) -, se déployant aux…

Les majorettes, Georgette, par Isabelle Detournay, photographe

Isabelle Detournay est une artiste sensible à l’humanité des personnes qu’elle photographie, à leur énergie, à leur lumière. Son regard est frontal, mais jamais de pure extériorité. Les êtres qu’Isabelle Detournay rencontrent pourraient en effet être elle-même, dans son village natal, dans une école d’apprentissage, ailleurs encore. La photographie n’est pas pour elle un art…