Marseille, ville discrète, par Jacques Filiu, photographe

  On se représente souvent la belle Marseille comme une ville épuisante, anarchique, populaire, populeuse, dure pour les moins nantis obligés de compenser par des stratégies outrées de visibilité le manque de considération accordé par la lointaine capitale. Avec Marseille précisément (Le Bec en l’air, 2016), Jacques Filiu déjoue les clichés, rendant compte d’un grand…

Le rêve du banian rouge, par Shinji Nagabe, photographe

Lauréat du prix Maison Blanche 2018, donné dans le cadre du festival PHOTO MARSEILLE, Shinji Nagabe est un artiste d’origine japonaise ayant grandi au Brésil, avant de rejoindre la France. Son livre, Espinha, offre de manière syncrétique un bel aperçu de sa double culture, exposant avec une grande force visuelle une identité métisse constamment rejouée…

Juliette couronnée, par Denis Dailleux, photographe

La photographie est loin de n’être qu’un instrument de capture de la réalité, c’est un mystère d’âme errante relevant d’un don/contre-don. Hommage à une grand-mère très aimée, Juliette, de Denis Dailleux, est ainsi bien davantage un échange qu’un jeu d’emprise. Depuis le roman-photo qu’Hervé Guibert a consacré à ses deux grands-tantes espiègles et cruelles Suzanne…

Sète, la déréliction d’une planète inconnue, par Vanessa Winship

Aucun folklore sétois dans le volume que l’Anglaise Vanessa Winship consacre à la ville sise entre l’étang de Thau et la mer Méditerranée, Sète #19, mais la poursuite d’une œuvre exigeante – voir les ouvrages Schwarzes Meer (2007), Sweet Nothings (2008), she dances on Jackson (2013) et And Time Folds (2018) -, se déployant aux…

Les majorettes, Georgette, par Isabelle Detournay, photographe

Isabelle Detournay est une artiste sensible à l’humanité des personnes qu’elle photographie, à leur énergie, à leur lumière. Son regard est frontal, mais jamais de pure extériorité. Les êtres qu’Isabelle Detournay rencontrent pourraient en effet être elle-même, dans son village natal, dans une école d’apprentissage, ailleurs encore. La photographie n’est pas pour elle un art…

Confessions impudiques, par Jean-Christian Bourcart, photographe et diariste

  Suite d’une première série autobiographique intitulée Sinon la mort te gagnait (Editions Le Point du Jour, 2008), L’oiseau noir perché à droite dans ma tête, du franco-new yorkais Jean-Christian Bourcart, indique d’emblée sa force de folie, ses hantises, sa rage de vie et ses turbulences. Ce pourrait être le journal (textes/images) d’un capitaine d’industrie…

Des miracles de tous les jours, par Denis Brihat, photographe

Dans le prologue de Fleurs (Hermann, 2006), Philippe Sollers fait le portait de l’artiste d’origine hollandaise et d’esprit encyclopédiste Gérard Van Spaendonck (1746-1822), découvreur du langage des fleurs sur soie et vélin. Les mots que l’auteur du Lys d’or emploie pour désigner le directeur de l’Iconographie botanique du Museum d’Histoire naturelle s’appliquent parfaitement à son…

La conquête de l’espace, Las Vegas selon Frédéric Stucin, photographe

Las Vegas n’existe pas, c’est une image mentale. Las Vegas reçoit des dizaines de millions de visiteurs par an, c’est un enfer, une drogue dure, un moment de cinéma où les figurants supplient de payer pour exister. De 2011 à 2017, Frédéric Stucin a photographié, pour sa première monographie baptisée Only Bleeding (Le Bec en…

Tunisie, seuls ensemble, par Kamel Moussa, photographe

Rester ou partir. Continuer la révolution ici ou là-bas. Trahir ou être fidèle. S’obstiner à l’étranger ou revenir au pays. En Tunisie, en 2011, un espoir est né, celui d’une société émancipée, égalitaire, plus juste. Mais le temps des désillusions, des petits trafics de survie et des grandes solitudes, est vite réapparu. Kamel Moussa, photographe…

Pik…Nik, ou l’injonction à sourire, par Arko Datto, photographe indien

Arko Datto est un photographe indien né en 1986, vivant et travaillant à Calcutta. Les éditions Le Bec en l’air lui offrent son premier livre français, très rose (pink), très ironique (nik), Pik… Nik, et la découverte est de taille. Un jour, hier matin seulement, sous l’influence d’internet, des téléphones portables et des selfies, l’Inde…