Renaître, par Lucie Hodiesne Darras, photographe

©Lucie Hodiesne Darras Looking for my own body est une publication de quelques pages, quelques feuilles fragiles délicatement reliées par une tresse de fils noirs et blancs, une peau fine offerte comme en secret aux yeux des spectateurs. Lucie Hodiesne Darras, jeune photographe française passée par l’école des Gobelins, en est l’auteure. Looking for my…

Une sauvage innocence, par Michèle Le Braz, photographe

©Michèle Le Braz C’est grâce à Bernard Plossu, passeur infatigable et ami généreux, que j’ai découvert l’œuvre d’immense sensibilité de Michèle le Braz. Célébrée d’abord pour ses photographies de chevaux, si empathiques, si fraternelles – livre Chevaux du bout du monde aux éditions rennaises Rue des Scribes, 1998 – qu’elles intimident, tant elles témoignent d’une…

Le gel de la parole, et l’esprit de conversation, par Chantal Thomas, essayiste

Ah, chers amis, qu’avons-nous fait de l’art de la conversation ?8 La vulgarité mass-médiatique, le langage journalistique bas, la novlangue administrative, les mauvais livres, ne l’ont-ils pas tué, aussi bien que l’incapacité à écouter finement ce que l’autre ne dit pas – parce qu’il n’ose pas, parce qu’il ne veut pas, parce qu’il se méconnaît –…

Une passion amoureuse, par Antoine et Consuelo de Saint-Exupéry, écrivains

Antoine de Saint-Exupéry à Consuelo : « Consuelo, merci du fond du cœur d’être ma femme. Si je suis blessé j’aurai qui me soignera. Si je suis tué j’aurai qui attendre dans l’éternité. Si je reviens j’aurai vers qui revenir. Consuelo toutes nos disputes, tous nos litiges sont morts. Je ne suis plus qu’un grand cantique de…

Zanele Muholi, guerrière noire, et photographe

Comme le performer, danseur et plasticien sud-africain Steven Cohen, artiste africain blanc, juif et homosexuel, amateur des travestissements les plus extravagants, mettant au cœur de ses pratiques l’acceptation de la différence sans condition, l’activiste et artiste Zanele Muholi a conçu Salut à toi, Lionne noire !, livre composé de quatre-vingt-dix autoportraits questionnant la représentation du corps…

Iles nues, par Angélique Boissière, photographe

© Angélique Boissière Comme elles sont belles et gracieuses, les Vénus anadyomènes de la photographe Angélique Boissière. Ce sont des femmes indépendantes, nues et pourtant pudiques. Dans leur regard, pas de défi, ni d’invitation provocatrice, mais une sorte d’absence, de retrait, de méditation calme. Pas de sophistication, elles sont la nature même. © Angélique Boissière…

L’innocence des démones, par Matthieu Burlin, photographe

© Matthieu Burlin Le temps est venu de dialoguer avec les esprits, de leur demander conseil, de les prier de nous accorder leurs faveurs, de nous diriger dans le labyrinthe des jours. Matthieu Burlin a trouvé le chemin des grâces. Peuplé de muses, souvent nues, Le Chant des muets est une oraison profane, un chant…

The possibility of love, par Raymond Meeks, photographe

© Raymond Meeks La couverture, très belle – des ruines, un visage ensommeillé, une cascade de vers -, est un collage inspiré d’un texte de Nick Cave, Rings of saturn. Le ton est donné, c’est une voix chaude d’élégance, intérieure, profonde. Nous sommes ici dans un territoire intermédiaire, entre document poétique et rêve éveillé. ©…

Je jure de m’éblouir, par René Depestre, écrivain

« Tenir un journal ? Pourquoi ? Pour rester attentif. A quoi ? Au monde, à soi, à la vie qui suit son cours. Ce cahier de bord, j’aurais dû le commencer il y a une quinzaine d’années. J’aurais couvert ainsi des centaines de pages sur la vie dans plusieurs pays, ayant vécu en France, en Tchécoslovaquie, en Italie,…

Elisabeth Jacquet, portrait d’un écrivain en Eva Gonzalès, peintre

Eva Gonzalès « Chère Eva je vous aime, vous, votre esprit, votre talent et votre vocation. » Rencontre avec une jeune femme moderne pourrait être le titre d’un roman autobiographique d’Anne Wiazemsky, d’Annie Ernaux ou de Florence Delay, mais c’est un portrait, par l’écrivain Elisabeth Jacquet (Mon Mari et moi, Avec nous/Le retour), d’Eva Gonzalès (1847-1883), peintre…

Des femmes en mille morceaux, par Michaël Serfaty, photographe, et gynécologue

© Michaël Serfaty « Je ne trahis pas, je témoigne. Je ne révèle pas, je m’insurge. Je ne dévoile pas, je crie. », écrit Michaël Serfaty, gynécologue et photographe. Depuis trente ans, dans un volumineux carnet d’artiste – composé de dessins, de bouts de scotch, de ficelles et de tissus, d’images collées, de menus objets, de tickets…

Des histoires de marin, ni vraies, ni fausses, par Nikos Kavvadias, écrivain grec

« Souvent je descends au port. Par habitude je couche avec des femmes abîmées et, voulant faire le littérateur, je fume du haschich jusqu’à ne plus pouvoir m’en passer. » Après Journal d’un timonier et autres récits (2018), les éditions Signes et balises publient Nous avons la mer, le vin et les couleurs, Correspondance 1934-1974, de l’auteur…