Des passages, des souverainetés furtives, par Alex Hanimann, photographe

Dans Le Versant animal (Bayard, 2007), Jean-Christophe Bailly évoque le surgissement d’un chevreuil devant lui, la nuit, sur une route de campagne, point de départ d’une réflexion sur le monde animal, son étrangeté, ses secrets, sa loi propre, et la stupeur que procure l’altérité radicale. On peut y lire ceci : « En aucune façon je n’avais…

Des femmes, par Françoise Saur, photographe

Cette automne, la photographe Françoise Saur expose au musée Théodore Deck à Guebwiller Les invitées de Théodore dans des salles d’expositions temporaires rénovées. ​ Elle y montre de larges extraits des séries qu’elle a consacrées aux femmes. Née en Algérie, vivant et travaillant en Alsace, la condition féminine à travers le monde est l’un de…

Les faces cachées, par Frédérick Carnet, photographe, et Clarisse Gorokhoff, écrivain

En voyant la nouvelle série photographique de Frédérick Carnet (présenté dans L’Intervalle pour son livre The ghost cars, éditions Trema Förlag, 2016), j’ai souhaité la transmettre en intégralité aux lecteurs de L’Intervalle, en lui laissant tout son mystère. Prises à l’argentique moyen format en forêt et au flash, ces photographies s’imposent immédiatement comme des puissances…

La vie ivre des marins, par Nikos Kavvadias, écrivain grec

« On ne parle jamais très fort sur les cargos. Les postes de proue sont toujours sombres, saturés d’odeurs lourdes, ils rassemblent à de grandes cellules de prison. » Pour les lecteurs français, l’écrivain grec Nikos Kavvadias (1910-1975) était l’auteur réputé d’un seul livre, magistral, Le Quart, où des marins perdus en mer racontaient en les ressassant…

Kyôto, des pensées vagabondes, par Colette Fellous et Corinne Atlan

« J’ai relevé le store de bambou lentement, j’ai entrouvert la fenêtre, à peine à peine, et j’ai regardé. C’était un samedi, je ne voulais pas déranger le paysage, juste regarder. Je regarde encore. Il est six heures du matin, c’est mon premier jour à Kyoto, j’habite près du chemin de la philosophie, chez Tae san,…

Japon, des peaux de brocart, par Philippe Pons, écrivain

Incipit : « Le japon hérite de l’un des arts du tatouage les plus élaborés du monde par la richesse de son iconographie, l’équilibre de ses compositions et son raffinement dans les détails. Mais, paradoxalement pour une nation si fière de sa culture, l’archipel est aussi le pays où, en ce début du XXIe siècle, le tatouage…

Héritiers de Philip Roth, ou rien, La Nouvelle Revue Française, n°632

Dans la Nouvelle Revue Française, la voix du romancier dandy, époux fou (d’Eva), Simon Liberati est l’une de celles que j’aime le plus retrouver, pour son impertinence, et sa pertinence. En mai 2018 (n°630), l’auteur de L’Hyper Justine (Prix de Flore 2009) donnait à lire un article au titre jubilatoire, Du système DD à l’extase…

Fissures, failles, frontières, une Europe barricadée, par Carlos Spottorno et Guillermo Abril

« Le temps passe très lentement. C’est comme l’un des cercles de l’enfer, auquel nul ne peut échapper. » La Fissure, de Carlos Spottorno, photographe, et Guillermo Abril, journaliste, est, sous forme de bande dessinée élaborée à partir de photographies traitées chromatiquement, un témoignage important sur l’identité européenne à l’heure de la crise migratoire internationale. Ayant puisé…

Seoul vu des fleurs, par Brigitte Bauer, photographe

Quand on connaît son travail sur l’identité et les interactions familiales, le livre Flowers and Trees de Brigitte Bauer est inattendu. Autoédité, cet ouvrage pensé à Seoul lors d’un voyage professionnel a surgi dans l’urgence d’un témoignage : dire le fragile quand tout désoriente, célébrer la force de la nature lorsque l’omniprésence des édifices érigés par…

Fragments, une revue photographique réunionnaise, comme un trait d’union

« Je croyais que le poète n’oublierait jamais les visages mais je suis un anonyme parmi les anonymes et dans le cahier du jour, je ne saurais énumérer les inconnus aux visages lunatiques et aux regards défaits par les cendres du temps égaré dans ce coin de l’île. » (Gillian Geneviève) La qualité éditoriale de nombre de…

L’amour flou, par Halogénure, revue de photographie indispensable

Revoilà Halogénure, et c’est une nouvelle fois un bain de jouvence, une source d’enchantements graphiques et de découvertes tous azimuts. Qu’une telle revue puisse subsister et s’imposer dans le champ de la réflexion sur la photographie contemporaine possédant une vaste mémoire est une joie simple et vraie. Halogénure est une tribu sauvage, des trognes d’irréductibles…

Mourir, rassembler ses forces, une série photographique d’Aurélia Frey

Pour une exposition actuelle au Musée Balzac à Saché en Touraine, où elle a bénéficié d’une résidence de création, la photographe Aurélia Frey a choisi de suivre Henriette de Mortsauf, personnage principal du roman Le Lys dans la vallée (1836), durant ses derniers instants. Mal mariée, la vertueuse et douce héroïne, refusant l’adultère par devoir…