Entre deux rives, sur le fleuve du temps, par Laura Alcoba, écrivain

©Laura Alcoba  Publié dans la collection Traits et Portraits dirigée par Colette Fellous au Mercure de France, Les rives de la mer Douce, de Laura Alcoba,est un très beau récit autobiographique, présenté de façon non chronologique et accompagné d’images, comme les autres titres – plus d’une trentaine – de cette formidable entreprise éditoriale. Ayant vécu…

William Klein, combien de vies ?

Affiche de cinéma, Tokyo, 1961 © William Klein « En tant qu’Américain vivant à Paris, évoluant entre deux cultures tout en n’adhérant à aucune, William Klein s’est créé pour lui-même une forme d’exil extrêmement productive. Son intérêt pour les pays du monde entier et ses différents engagements l’ont empêché de s’enraciner. Mieux encore, il a travaillé…

Exercices d’admiration, par Nicolas Comment, écrivain

Jean-Jacques Schuhl, Paris, 2014 ©Nicolas Comment  « Le temps passe tout doucement pour ceux qui vivent perdus dans un rêve. » (Bob Dylan) Les lecteurs de l’excellente revue Novo connaissent bien les chroniques de Nicolas Comment (vite, aller vers les dernières pages) sur la musique, ses amis et les artistes d’importance et de tous horizons qu’il a…

After Beauty, noblesse des introspections, par Maura Sullivan, photographe

©Maura Sullivan  Couverture entoilée grise, marquage à chaud reprenant une graphie manuscrite, After Beauty, de Maura Sullivan, publié aux Pays-Bas par le collectif 1605, est un ouvrage formellement somptueux et de grande poésie. Deuxième monographie de la photographe américaine après Things we Remember (Skeleton Key Press, Norvège, 2021), After Beauty est inspiré de plusieurs poèmes…

En état de siège, par Colin Lemoine, écrivain

« Je suis prêt à tout pour ne plus souffrir. / Prêt à payer, sacrifier, abjurer, renoncer, apostasier, subir, endurer, remercier quand même, tendre la main, la joue, me mettre à genoux, m’abaisser, m’humilier. / Toute douleur est une soumission. / Avoir mal, c’est se préparer à obéir. » Malgré, de Colin Lemoine, est une stase, une…

Holy Mountain, le sacre des montagnes, par Païen éditions

Imprimé en risographie bleue et noire, Holy Mountain – projet du duo d’artistes iconographes Lia Pradal et Camille Tallent – est une relecture des peintures religieuses du Musée des Augustins, à Toulouse, conçues selon le principe des effets chromatiques de la perspective aérienne. Cette technique développée à la Renaissance consiste à créer de la profondeur…

En état de panique, par Hugues Jallon, écrivain

« Et moi qui me croyais si fort dans ce monde, je suis là où je n’existe plus, dans une contrée hostile, douloureuse. » Les bien-portants et psychiquement sains m’inquiètent un peu. Comment ne pas angoisser devant le dérèglement général en cours ? Comment croire en un avenir dont on nous répète à l’envi qu’il sera sombre et…

Bruxelles, capitale des solitudes, par JH Engström, photographe

©JH Engström « Après trois semaines passées à Bruxelles dans l’incapacité ou l’impossibilité de trouver la moindre énergie, la moindre obsession ni même le besoin de m’exprimer photographiquement, j’écris une question en forme de constat sur un bout de papier que je scotche au mur de l’appartement : ‘Je suis où’. » (JH Engström, le 30 juin 2003)…

A Perugia, vers la déchirure, par Christophe Manon, écrivain

©Gaël Bonnefon « J’étais au bout du rouleau. / Comme une épave, je flottais entre deux eaux, / passant de l’espoir à l’angoisse / sans y comprendre rien. / J’avais besoin d’être seul pour le travail des larmes. » A Pérouse/Perugia, Christophe Manon a vécu l’enfer. Parti dans la cité de l’Ombrie sur les traces de ses…

Sicile, divin bien, par Marco Rigamonti, photographe

Périple sicilien, de Marco Rigamonti, est un voyage dans l’ocre et le silence, dans la quasi-absence des humains et la grâce de toute chose. Pour la beauté des vides, les aplats de couleurs et l’impeccable ordonnancement des objets de la réalité dans l’espace, on pense à Luigi Ghirri, et aux photographes italiens du Nord découvrant…

Ne plus dormir, s’aimer, errer, par Theo Elias, photographe

©Theo Elias Vous avez dit Theo Elias ? Oui, j’ai dit nuits épuisées. Vous avez dit Theo Elias, l’auteur de Faglarna ? Oui, j’ai dit draps de solitude et ciels de charbon. Vous avez dit Theo Elias, l’auteur suédois de Faglarna ? Oui, j’ai dit silhouettes et gel, planche-contact et cheveux au vent. ©Theo Elias Vous avez dit…