Les destinerrances du photographe Bernard Plossu

« Bernard Plossu est un homme tellurique en quête d’une abolition de toute séparation avec le monde, dans la nostalgie des rochers, de la terre, des rivières, de la mer. La photographie est une tentative de reconquête de cet univers perdu, des retrouvailles avec ceux qui se pressent. Sentiment d’appartenance aux mouvements du monde. »…

Journal de deuil et de regard, par Hélène Giannecchini, écrivain

« Ce qui nous tue nous décore aussi. » « Le deuil met le monde en mouvement » (Pierre Fédida), oui, peut-être, sûrement. Une personne que l’on aime meurt subitement, qui interroge l’écriture de nos vies, ses lignes, les signes d’abord inaperçus d’un malheur se préparant, déjà décidé. On interroge les astres, on se retourne la peau,…

Dans l’atelier de création des photographes Anne-Marie Filaire et Franck Pourcel

On ne le savait pas, mais ils nous manquaient. Leur retour est donc une joie. Il s’agit des petits livres d’activités buissonnières d’une collection initiée par Zoème (Marseille) et Filigranes Editions (Trézélan, Paris) intitulés Cahiers, dont paraissent aujourd’hui les volumes 7 et 8, consacrés aux essais, esquisses et travaux de fond des artistes Anne-Marie Filaire…

Les femmes palimpsestes de Willys Kezi, plasticienne

Née à Kinshasa (République Démocratique du Congo) en 1985, Willys Kezi a trouvé en la galerie Eric Dupont (Paris) un lieu favorable à sa belle démesure. Son œuvre est une célébration de la femme africaine, libre, indépendante, drôle, et parfois, souvent, cruellement confrontée au déni de son intelligence, l’artiste la représentant régulièrement de manière acéphale….

Une ballade havanaise, par Jean-Christophe Béchet, photographe

Après Trova, de Gilles Roudière (Lamaindonne, 2019) et Desmemoria, de Pierre-Elie de Pibrac (Xavier Barral Editions, 2019), Cuba est à l’honneur chez les photographes français. Dernier opus de haute sensibilité, Habana Song, de Jean-Christophe Béchet (éditions Loco), qui est une ballade mélancolique, un portrait de lumière noire de la capitale insoumise et usée. Commencé en…

Saint-Etienne, une signature visuelle, par Guillaume Bonnel, photographe

Abordant les territoires de manière organique et inductive à partir d’arpentages très minutieux engageant le corps, le photographe Guillaume Bonnel a pendant un an marché dans la ville de Saint-Etienne (Loire), y décelant des ensembles, des limites, des parcours discrets. Après Orthèses (ARP2 Publishing, 2017), Anatomie d’une ville est une tentative d’appropriation d’un lieu par…

Quêter partout l’aventure, René Burri, photographe pluriel

Connu dans le monde entier pour son portrait de Che Guevara au cigare, membre de l’agence Magnum depuis 1959, René Burri (1933-2014) symbolise l’excellence du photojournalisme. Allant partout où l’Histoire est en mouvement (Israël, Vietnam, Corée, Cuba, Chine, Amérique latine, Europe), notamment pour le magazine Life, ce maître portant Borsalino et écharpe blanche publie en…

Fidel Castro est si mignon, portraits d’enfants, par Olivier Suter, activiste culturel

C’est un livre qui enchante immédiatement. Le principe en est simple, mais nul n’y avait pensé auparavant : publier le portrait d’enfant de personnalités majeures des XIXe et XXe siècles, philosophes, musiciens, écrivains, politiciens, révolutionnaires, explorateurs, sportifs, cinéastes, en ne dévoilant pas immédiatement leur nom, inscrit au dos de la page suivante. Très bien édité…

L’image fantôme, par Michaël Duperrin, photographe

J’ai découvert l’œuvre de Michaël Duperrin avec le superbe Odysseus, L’autre monde (sun/sun édition, 2019), livre méditerranéen reprenant le chemin d’errance du héros grec. Construisant ses livres comme on plonge dans l’immémorial pour y rencontrer des fantômes et la source même de notre être au monde, Michaël Duperrin travaille avec les ombres, les passions enfouies,…

Ménilmontant, où repose le silence, par Thomas Boivin, photographe

J’aime les œuvres sans tonitruance, les trois fois riens, et surtout les natures mortes, ces acmés de vie. De 2009 à 2017, Thomas Boivin a photographié son appartement de Ménilmontant, dans le XXème arrondissement de Paris. Il ne le savait pas encore, mais un livre attendait de recueillir ses paysages intérieurs, publié par Homeparkpress dans…

Empire, une cosa mentale très physique, par Marie Sordat, photographe

En découvrant quelques années après sa publication (2015), le premier livre de Marie Sordat, Empire (Yellow Now), j’ai souhaité immédiatement en discuter avec son auteure, tant m’intéressent les travaux inaugurant une œuvre sans nul doute au long cours, et profondément poétique dans sa recherche de forme et de vérité. On est ici du côté de…