The tiny and fragile human body, par Bérangère Fromont, photographe

Avec Except the clouds, Bérangère Fromont radicalise son travail et prend de la hauteur, à l’instar de Michel Mazzoni et Sandrine Esther Elberg faisant voyager leurs livres dans l’espace. Tout change, tout se modifie, une grande révolution est en cours, guidée par un profond désir de mort, transformant les êtres et la planète, except the…

Fuck You, les méditations métaphysiques du photographe Jean-Marc Chapa

Mais que fait la police ? Jean-Marc Chapa sévit encore. Mesdames, protégez vos filles de ce dépravé. Messieurs, obligez-le à rentrer dans l’armée. Première de couverture : portrait d’un homme chauve à la bouche en cœur apparaissant sur fond rose ; un titre, un uppercut : FUCK YOU. Quatrième : le dessin d’un phallus. L’éditeur…

Vivre heureux n’est pas une option, par Elise Toïdé, photographe

« Il fera longtemps clair ce soir » est un vers de la poétesse Anna de Noailles (1876-1933), dont l’œuvre célèbre la beauté paisible de la nature, la douceur des bords de lac contre l’univers urbain déshumanisant. C’est aussi un livre de photographie d’Elise Toïdé, dont le décor unique est celui du parc Jean-Moulin-Les-Guilands de…

Bacon rit, par Franck Maubert, son ami

« Si les Français apprécient mon travail, je n’aurai pas l’impression d’avoir tout raté. » Bien entendu, pour comprendre qui était Francis Bacon et comment il travaillait, les entretiens avec David Sylvester sont indépassables. Cependant, la parution récente d’autres documents permet d’approcher de nouveau l’un des plus grands peintres du XXème siècle : le recueil…

Should I stay or Should I go ?, la photographie est-allemande avant la chute du Mur de Berlin

Connaissez-vous Tina Bara, Sibylle Bergemann, Kurt Buchwald, Lutz Dammbeck, Christiane Eisler, Thomas Florschuetz, York der Knoefel, Ute Mahler, Eva Mahn, Sven Marquardt, Barbara Metselaar Berthold, Manfred Paul, Rudolf Schäfer, Gundula Schulze Eldowy, Gabrielle Stötzer et Ulrich Wüst, photographes est-allemands particulièrement actifs dans l’avant-dernière décade du 20e siècle ? Une exposition à Arles (commissariat Sonia Voss)…

Les passions inavouables d’April Dawn Alison, photographe, et travesti domestique

Pendant plus de trente ans, Alan Schaefer (1941-2008), artiste vivant à Oakland, en Californie, s’est photographié chez lui en femme, devenant April Dawn Alison Restés jusqu’à ce jour confidentiels, ses autoportraits sont saisissants, mettant en scène dans un intérieur domestique les multiples visages d’un homme prenant plaisir à se travestir en femme. A l’occasion d’une…

La nuit remue, par Anton Delsol, photographe

Une femme pleure, son visage est ravagé par les larmes qui sont comme des coulées d’acide. Une femme sourit du plus profond de son être. Ce qui s’exprime ici est-il de souffrance ou de jouissance ? Les deux peut-être, sûrement. Poursuivant ses recherches sur les différents états du corps féminin, Anton Delsol explore sa relation…

Lametta, image vibrante, par Calin Kruse, photographe

C’est un petit livre cousu main, que protège une couverture en plastique laissant apparaître, au verso, le visage d’une jeune femme troublante et grave, assurément une muse, tentatrice, inspiratrice, dévoratrice peut-être. Au recto, sous le voile, un rideau de lamelles argentées, vibrant au moindre courant d’air, comme une jupe légère soulevée par le zéphyr, protège…

Vie héroïque, vie discrète, par Adolfo Kaminsky, faussaire et photographe

« Si je dors une heure, trente personnes mourront. » Militant clandestin durant quatre décennies, Adolfo Kaminsky fut un faussaire de génie, fabriquant des faux papiers par milliers – jusqu’à cinq cents par semaine au plus fort de la guerre -, mais il développa également une œuvre photographique personnelle, restée secrète jusqu’à ce jour, par…

Trump joue du basson, la NRF, revue nécessaire

Je ne prends pas le temps de rendre compte systématiquement des parutions de La NRF, La Nouvelle Revue Française, dirigée avec beaucoup de brio chez Gallimard par Michel Crépu. J’ai mille excuses, mais, bien entendu, j’ai tort. Voici donc réunis sur ma table de travail les quatre derniers numéros (n°634 à 637), couvrant une période…

Du pavé disjoint comme éloge du fragile, par Catherine Minala, photographe

Il y a bien sûr à Hambourg le Café Lehmitz qu’Anders Petersen a fait rentrer dans l’histoire de la photographie. Il y a maintenant à Bruxelles, pour les amateurs de livres d’images, un autre estaminet de choix, Le Pavé, que Catherine Minala, Française installée chez les Belges depuis 1994, a photographié pendant plusieurs années pour…