Jazz, d’autres vies possibles, par Arnaud Ghys, photographe

Adam O’Farrill, Marni, 2019 © Arnaud Ghys Ce livre, dont le format rappelle celui d’une pochette de disque 33 tours, est bien plus qu’un ensemble de portraits de jazzmen, c’est un art de vivre. De la concentration extrême, des instants improvisés, des allégories de la musique en autant d’instrumentistes. Potraits in Jazz, du photographe Arnaud…

Une photographie de pleine conscience, par Hélène Petite

Traversée, Hélène Petite © Geoffrey Bourgeois Je ne sais à peu près rien, je reçois, j’ouvre les chakras, je perçois. Il s’agit du livre Traversée, de la photographe et plasticienne née à Namur en 1983 Hélène Petite, publiée à Bruxelles par Maison CFC Editions. Un flux de conscience à la façon de Katherine Mansfield. Traversée,…

Fortifier les Alpes, par Michel Eisenlohr, photographe

© Michel Eisenlohr Connaissez-vous les ouvrages fortifiés de la Roya Bévéra, de l’Ubaye, du Briançonnais ? La batterie de Chaberton ? Le fort de la Croix de Bretagne ? Le fortin de Restefond ? L’ouvrage du Balcon de Marta ? Le photographe Michel Eisenlohr, dont l’esprit d’aventure se nourrit de littérature de voyage, est allé, entre 2015 et 2020, à…

Une mémoire coupée, par Bruno Dubreuil, photographe

© Bruno Dubreuil Dessiné avec soin par Claire Jolin, le livre-objet Après on oublie est un récit de Bruno Dubreuil dont la matière est à la fois textuelle et photographique. De famille germano-polonaise pour sa branche maternelle, Bruno Dubreuil est hanté par la Seconde Guerre mondiale, les massacres, le mal, et la dimension d’oubli recouvrant…

Deux ans de bonheur, par Christopher de Béthune, photographe

© Christopher de Béthune Chez Christopher de Béthune, le bonheur se dit en valeurs de noirs et nuances de gris. Il se dit en lumières de charbon et en grains de clarté, en étendues désertes et en détails fantastiques, en regards directs et en peaux de nuit. Après Outland et Knights in white satin, Invisible…

Clitoris et pensée, par Catherine Malabou, philosophe

« Le clitoris est une pierre minuscule logée en secret dans la grande chaussure de l’imaginaire sexuel. » La publication d’un livre de Catherine Malabou, philosophe de la plasticité (L’Avenir de Hegel, Le Change Heidegger, Changer de différence, Métamorphoses de l’intelligence) est toujours un événement. Après Sois mon corps, coécrit avec Judith Butler (Bayard, 2010), la professeur…

Célébrer les anciens, par Morgan Mirocolo, photographe

© Morgan Mirocolo C’est un projet très humain, inscrit dans un territoire de grande beauté, les Alpilles : photographier les anciens d’un village, Mouriès, dont la réunion des visages sur fond noir indique l’esprit d’un lieu. Morgan Mirocolo, né en 1987, a rencontré des femmes et hommes âgés de 70 à 100 ans, les a regardés…

Leonard est un Indien, par Laure Vasconi, photographe

© Laure Vasconi Réalisées à Paris pendant le confinement, de mars à mai 2020, les photographies de Leonard at home exposent la relation très tendre et joueuse entre une mère, Laure Vasconi, et son fils, jeune trisomique de 16 ans. « Leonard, précise l’auteure de cette série artistique, a mis en place un jeu à travers…

Veduta, nécropole du Temps, par Thomas Jorion, photographe

Cortigiana, Sicile, 2020 © Thomas Jorion Veduta est un livre de grand format à l’atmosphère viscontienne, témoin d’une aristocratie déchue par le spectacle fascinant de la ruine de ses palais. On songe bien entendu au Guépard, de Tomasi di Lampedusa, au Prince Fabrizio contemplant d’un regard jupitérien l’effondrement de sa classe et de son patrimoine,…

Histoires du petit bossu, par Muriel Pic, écrivain

Karl Blossfeldt « Les timbres ont longtemps été les images que les Etats déposaient dans les chambres des plus petits pour leur raconter l’histoire des gloires et des nations. Maintenant, les enfants la découvrent sur internet. La philatélie n’intéresse plus personne. Les timbres ne sont plus que les restes d’un monde en train de partir, prêt…

Rhapsode américaine, par Jean-Luc Bertini, photographe

Outre la qualité de son impression et la beauté de sa couverture rose aux reflets irisés, j’aime beaucoup le titre du livre de Jean-Luc Bertini, Américaines Solitudes. Ce pourrait être un song, le nom d’une ballade un peu triste, doucement désespérée, légèrement folle, l’adjectif antéposé accordant au tropisme américain une tonalité de fond, une couleur…