Et in Arcadia Ego, John & Yves Berger, une correspondance

Il y a un grand bonheur à considérer l’amitié possible entre un père et son fils, entre Ulysse et Télémaque, entre l’écrivain, artiste, critique d’art John Berger (Un métier idéal, La Cocadrille, Joue-moi quelque chose, King, G.) et son fils Yves Berger, peintre, poète, travailleur de la terre vivant à Quincy (Haute-Savoie). A ton tour,…

Une fiction de Colombie, par Guillaume Chauvin, photographe

Né en 1987 et « habitué aux expériences battues hors des sentiers », Guillaume Chauvin travaille comme auteur photographe questionnant la subjectivité des images et affirmant son « point de vue documenté ». Établi un temps en Russie et attiré par les personnages alternatifs, il publie ses récits illustrés, reportages de guerre, poèmes ou manifestes dans la…

Le paradis des enfants sauvages, par Alain Laboile, photographe

Après les magnifiques familles Geneste (deux volumes sur quatre déjà parus chez Filigranes, couvrant un empan chronologique de vingt-quatre ans, 1992-2016) et Vansteenwinckel (livre Nosotros chez Yellow Now), l’actualité photographique nous offre l’occasion de rencontrer la tribu Laboile, non moins touchante. Très appréciée des réseaux sociaux, la petite planète Laboile est un concentré de joies,…

Eloge des ombres, par Adam Pape, photographe

Si l’on veut préserver encore quelque chose de l’ordre d’une intimité, d’un ensauvagement secret, de notre envie de vivre selon la logique de nos instincts, il convient d’imaginer de nouveaux espaces, de pénétrer les zones d’ombre et de s’en faire des amies précieuses. Prises dans les parcs des quartiers new-yorkais de Washington Heights et de…

Manger Bacon, l’aimer, par Perrine Le Querrec, poète, pythie punk

« A la question « Quel écrivain vous a influencé ? », je répondrais sans hésiter : Francis Bacon. » Pour dialoguer avec le continent Bacon, il fallait un écrivain hors norme, une sorte de pythie punk s’exprimant depuis les profondeurs du temps et du corps mis en branle, Perrine Le Querrec, auteure de livres à la singularité frappante, Les Tondues (Z4…

Des passages, des souverainetés furtives, par Alex Hanimann, photographe

Dans Le Versant animal (Bayard, 2007), Jean-Christophe Bailly évoque le surgissement d’un chevreuil devant lui, la nuit, sur une route de campagne, point de départ d’une réflexion sur le monde animal, son étrangeté, ses secrets, sa loi propre, et la stupeur que procure l’altérité radicale. On peut y lire ceci : « En aucune façon je n’avais…

Dans les yeux des chiens, par Anna Maria Ortese, écrivain majuscule

« Quand je suis née, l’univers était encore visible. Dans ce sens-là, ma génération, celle de la Première Guerre mondiale, a été vraiment privilégiée par rapport aux suivantes. Aujourd’hui, on en sait davantage sur l’univers, mais celui-ci est caché par la prolifération des œuvres et des actions humaines. Par « univers », je veux parler des innombrables cortèges…

La revanche des ânes, par Adel Abdessemed et Hélène Cixous

« Adel est né comme moi d’un pays d’où la pitié pour l’âne avait été bannie. » Il est très rare d’avoir la sensation d’être le contemporain d’un génie littéraire. Inventeur d’une langue-monde, sauvage, radicale, Hélène Cixous a fait du français une terre étrange, presque étrangère, entée sur l’inconscient, surtout de puissance magique, capable de rétablir, depuis…

La mort me brûle, par Elias Canetti, écrivain de visions

« Pascal a atteint trente-neuf ans, je vais bientôt en avoir trente-sept. Si j’avais le même destin que lui, j’aurais tout juste deux ans devant moi, quelle hâte ! Il nous a laissés en vrac ses Pensées vouées à la défense du christianisme. Je veux rédiger mes pensées vouées à défendre l’homme contre la mort. » Le docteur…

Every story is a ghost story, par Patricia Morosan et Calin Kruse, photographes

Les éditions allemandes Dienacht Publishing frappent une nouvelle fois très fort avec deux livres d’une très grande beauté formelle, deux astres surgis de la profondeur d’une interminable nuit plutonienne, Sun Stands Still, de Patricia Morosan, et Hood, de Calin Kruse. De ces deux blocs de poésie nocturne, Hood est le plus radical. Une simple agrafe,…