Peindre et écrire le désir aveugle, par Jacques Cauda et Marie-Philippe Deloche

© Jacques Cauda Il ne m’est pas possible de rendre compte de chaque nouveau livre de ce diable d’homme qu’est Jacques Cauda, dont la production est abondante, mais il me plaît de replonger régulièrement dans l’univers de ce peintre ardent doublé d’un écrivain baroque découvert d’abord aux éditions Tinbad avec l’ouvrage Profession de foi. Jacqueries,…