Connaissons-nous nos masques ? par Cees Nooteboom et Rüdiger Safranski

J’avais bien mille vies et je n’en ai pris qu’une fait partie de ces livres que l’on prend grand plaisir à ouvrir au hasard et picorer, dans la certitude que du moindre grain l’on fera un festin. Pourquoi se contenter d’une seule vie ? d’une seule linéarité ? Pourquoi ne pas se laisser réinventer régulièrement, n’importe quand,…

Fragiles et tourmentés, une poétique des bouts de papier, par Hanns Zischler

Publié dans la collection Opus incertum créée en 2016 avec Jean-Christophe Bailly, le deuxième livre d’Hanns Zischler aux éditions Macula, après Berlin est trop grand pour Berlin, met en regard croquis manuscrits indiquant des itinéraires, des informations dessinées, et textes sous formes de récits, de fragments de mémoire les accompagnant. Loin de l’entreprise d’effacement des…

Dessiner une rivière, par Alexis Gallissaires, écrivain

« J’ai grandi entouré d’amour. Je n’ai manqué de rien. Alors comment suis-je arrivé ici dans cette chambre d’hôtel, loin, si loin de tout ? » Alexis Gallissaires, auteur de Jimmy et Jour blanc (Allia, 2006 et 2018) est un mystère, son personnage aussi, qui, entre rêves et cauchemars, nuits de tempêtes et jours de brumes, tente de…

Tu te souviens de cette histoire ?, par Jean-Paul Curnier, philosophe, écrivain

Décédé en août 2017, le philosophe et écrivain Jean-Paul Curnier continue élégamment de nous donner de ses nouvelles depuis l’au-delà, par les pensées des meilleurs passeurs (Yannick Haenel, Michel Surya), et par la publication d’un ouvrage inattendu aux éditions Lignes, Par-dessus tête. Consacré à son œuvre littéraire méconnue, hormis le volume Peine perdue (Léo Scheer,…

L’art comme rencontre et émancipation, par Brigitte Mouchel et Julie Aybes

Julie Aybes, photographe, et Brigitte Mouchel, écrivain, plasticienne, conçoivent l’art comme un écart, un déplacement, un dialogue, une tendresse, une friction. Leur projet de fonder à Huelgoat (Finistère) une galerie ayant vocation à être un centre de production et d’accueil, une centrale énergétique, un bouillonnement d’idées et de sensibilités, répond à la nécessité de penser…

Toute âme est un nœud rythmique, par Jean Paul Civeyrac, cinéaste, écrivain

Auteur d’une œuvre cinématographique noire et lumineuse, pudique et poétiquement ardente, Jean Paul Civeyrac est aussi écrivain, ce dont atteste indubitablement son deuxième livre publié chez P.OL. Rose pourquoi (lire ma chronique sur ce livre dans le numéro de mars de la revue Art Press) La sortie prochaine, le 18 avril 2018, de Mes Provinciales, son…

Talismans, par Stéphane Zagdanski, peindre le retrait de la parole

Au ravage se confondant avec le triomphe de la métaphysique en son déchaînement nihiliste, Stéphane Zagdanski oppose le retrait de l’être comme prière. En un geste absolu, l’écrivain Zagdanski (L’impureté de Dieu : Souillures et Scissions dans la pensée juive, Céline Seul, Le sexe de Proust, De l’antisémitisme, Noire est la beauté) a décidé de réécrire…

Devenir très-vivant, par Douna Loup, romancière et dramaturge

Finaliste du Grand Prix de littérature Dramatique Jeunesse 2017 avec Mon chien-dieu (Les Solitaires Intempestifs) aux côtés de Dominique Richard (Les discours de Rosemarie, Editions Théâtrales) et de Caroline Stella (Poussière(s), Editions Espaces 34), Douna Loup est un auteur dont l’écriture sensualiste est un principe d’amitié envers l’entièreté du vivant. Saluée pour la beauté et…

Chercher sa place, la trouver, la perdre, par Raymond Depardon, photographe

Encore Raymond Depardon ? Oui, encore. D’aucuns s’étonnent, s’énervent, de l’omniprésence médiatique du photographe et réalisateur Raymond Depardon, trustant les plus beaux espaces d’édition et d’exposition au grand dam de ses confrères moins fortunés. Après soixante livres, vingt longs métrages, son esthétique serait connue, répétitive, lassante. Quelle erreur ! Il y a en Raymond Depardon un continent…

Comme s’il n’y avait que huit jours dans la vie, par Pascal Convert, le converti

Conversion, du plasticien et écrivain Pascal Convert, est un livre composé de quelques images pauvres – le trésor de photographies d’enfance, d’êtres chers – et de textes en fragments de nature autobiographique. En son centre, l’auteur explicite sa poétique : « Ayant largement passé la cinquantaine, j’ai compris depuis longtemps qu’aucun destin d’exception ne m’attendait et…