Terres d’exil, regards d’exil, les Roms en Europe, par le photographe Jean-François Joly

Il faudrait imposer immédiatement l’inéligibilité pour les représentants de la nation prononçant ouvertement des propos discriminatoires. Il y a quelques mois, souvenez-vous, l’opprobre était jeté sur les Roms, déclarés parasites de la République, ennemis publics numéro un, terreur des familles. Quand des responsables politiques tentent de construire leurs succès électoraux sur l’appel à la vindicte,…