L’intime et le territoire, par Rodrigo Gomez Rovira, photographe et éditeur chilien

p31 -pola teo 2
©Rodrigo Gomez Rovira / Agence Vu’

Né à Santiago du Chili en 1968, d’une famille installée en Terre de feu depuis 1938, Rodrigo Gomez Rovira émigre en France en 1973 afin de fuir la dictature, ne retournant véritablement dans son pays qu’en 1996.

Vivant et travaillant désormais à Valparaiso, il dirige le Festival Internacional de Fotografia depuis sa création en 2010, développant également un travail d’éditeur – j’ai présenté récemment La formacion de las Olas, d’Arno Brignon (FIFV Ediciones).

p104 -TdF003_1.1
©Rodrigo Gomez Rovira / Agence Vu’

Ouvrage aux multiples visages, entre album de famille créé par un grand-père et photographies récentes, portraits et paysages, Ultimo Sur est le second livre de Rodrigo Gomez Roviro après Repertoire (2013), dont le thème majeur était déjà la tension entre mémoire et amnésie, et ce que peuvent les archives dans la constitution et restitution d’une identité.

Le passé et le présent se mêlent dans une texture en noir et blanc très riche.

Archipel se trouvant à la pointe extrême du continent sud-américain, la Terre de feu est composée de plusieurs milliers d’îles, comme autant de fragments d’une même entité éclatée, et de possibilités d’être.

p24-25 -paso del indio
©Rodrigo Gomez Rovira / Agence Vu’

De l’eau, du vent, des montagnes, des traces des premières populations indigènes.

La vie y est âpre et magnifique, folle et libre, de soumission aux nécessités premières et de vastes rêves.

Le lecteur ne possède pas les clés pour savoir qui est qui, qui est où, qui fait exactement quoi, mais le contexte précis importe moins que la sensation de présence, des bicoques solitaires plantées dans le paysage comme de fragiles amers, des ciels immenses, et des clôtures édifiées par les propriétaires terriens.

p16
©Rodrigo Gomez Rovira / Agence Vu’

On fait famille, on se regroupe, on partage des codes, des événements et des souvenirs, mais dans la déroute générale des jours il faut savoir se rassembler encore plus, se tenir ensemble plus près, plus serrés.

La dramatisation n’est pas qu’un effet de style, elle est inhérente à un territoire sur lequel la volonté humaine semble – in finis terrae  – de peu de prise.

Les pages d’Ultimo Sur sont épaisses, parce qu’il faut persévérer dans la tempête, ne pas plier trop vite.

Sentiment d’espaces et de corps pionniers.

p16-17 -N2008_1970
©Rodrigo Gomez Rovira / Agence Vu’

Sentiment d’enfance et d’expériences fondatrices.

Sentiment d’humanimalité, de complémentarité : des chevaux, des moutons et des hommes.

Des arbres étiques et des rivages, de la tendresse et de la ténacité dans le courage.

Des blocs de glace en dérive qui sont comme des psychés brisées.

Il fait nuit, il fait froid, il fait un temps à croire en Dieu, ou au Diable.

p126-127 -2012_011
©Rodrigo Gomez Rovira / Agence Vu’

Dans les rues de Punta Arenas, les derniers passants se dépêchent de rentrer chez eux, l’obscurité engloutira bientôt la totalité des choses.

Des ouvriers, de la neige, des terres lointaines, et des regards de mélancolie depuis plusieurs siècles.

Le temps est ici aussi profond que le paysage est infini, et quelquefois, souvent, turbulent.

Faire sa vaisselle n’est pas un acte banal, c’est une cérémonie ésotérique capable de repousser la crainte du désespoir, de l’ennui, des engloutissements de toutes sortes.

Des adolescentes bavardent dans une rue, c’est une fête.

Des arbres se sont couchés, colosses endormis dans l’oubli, tels des squelettes perdus dans la pampa.

Ultimo Sur est un livre de ressouvenir et d’énigmes discrètes, d’évidences et de mystères, comme le fait d’être au monde, là, là-bas, et ici, entre deux continents, deux îles, deux rêves incompossibles et mêlant pourtant leurs frontières.

ultimo-sur.jpg

Rodrigo Gomez Rovira, Ultimo Sur, texte de Rodrigo Gomez Rovira, Editions Xavier Barral, 2019, 144 pages – 90 photographies et documents

Editions Xavier Barral

p46-47 -puerto william002
©Rodrigo Gomez Rovira / Agence Vu’

Rodrigo Gomez Rovira est membre de l’agence VU’

Rodrigo Gomez Rovira – Agence VU’

main

Se procurer Ultimo Sur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s