Nadja, ses yeux de fougère, par André Breton, et Martine Chapin, écrivains

« Pour André Breton et ses amis surréalistes, le sentiment demeure pourtant que c’est dans la rencontre que sonne l’Heure et se profile la Merveille. » (Georges Sebbag) Dans l’esprit des précédents et très beaux catalogues d’exposition consacrés à une œuvre littéraire (Salammbô, Giono, Joris-Karl Huysmans, Genet), les éditions Gallimard publient, sous la direction de Sylvain Amic…

Ma guérilla, ma vie de rêve, par Barbara Polla, écrivain

Pornocratès (1878), 48×75 cm,aquarelle, pastel et rehauts de gouache, Félicien Rops « Et moi j’aime à toi et je pense à la poussière de moi cette poussière que je serai bientôt et qui restera suspendue dans la rue et quand je marche dans Paris j’essaie d’essaimer quelques-uns de mes grains de poussière pour demain, dans un…

Des suées de vie-mort-vie, par Celine Croze, photographe

©Celine Croze C’est un livre envoûtant, noir, dangereux. Il y a ici quelque chose du premier d’Agata (Mala Noche) doublé d’une texture des images, d’un traitement chromatique et d’une approche de la nuit comme espace de solitude, de dépense et de sacrifice faisant songer à la fois à Alisa Resnik (L’un l’autre, On the night…

Elskendur, tout reprendre à zéro, par le collectif MOSI

 © Aëla Labbé Un papier souple de grand format. Des posters recto-verso liés de manière aléatoire – à chacun de composer et de recomposer les images – et qui, face à la lumière, créent par leur transparence des doubles expositions. Deux corps, un homme et une femme, ils sont beaux, dansent, s’enlacent, s’épousent, se repoussent,…

Des dangers de l’amour extraterrestre, une double série photographique de Sacha Goldberger

©Sacha Goldberger Il n’est pas interdit de s’amuser en photographie. Avec le portrait de son extraterrestre appelé Robert Maurice Debois considéré dans sa vie ordinaire, Brice Krummenacker avait étonné (ouvrage chez André Frère Editions publié en 2019 – chroniqué dans L’Intervalle). Voici maintenant venir, dans un livre à grand spectacle, dont les couleurs ténébreuses ou…

Une femme scandaleuse, par Annie Ernaux, écrivain

Ron Hicks, 1965 En exergue de son dernier très bref récit d’une liaison avec un homme de presque trente ans de moins qu’elle, Annie Ernaux annonce ce qui est la grande question de la littérature : « Si je ne les écris pas, les choses ne sont allées jusqu’à leur terme, elles ont été seulement vécues. » Les…

Les bords framboisiers de ta bouche, par Simon Johannin, écrivain

Le baiser (Lee Miller), 1930, Man Ray « Les restes qui me composent ne savent plus jouir / Et je voudrais aimer la vie / Autant qu’elle m’aime à ce jour » L’écriture de poèmes relève souvent pour les écrivains s’exprimant aussi dans d’autres genres littéraires de l’hygiène mentale. Parce qu’il faut desserrer très vite l’étau social…

Être amants, par Gustave Courbet, une exposition au musée Marmottan Monet

« Elle est laide de près et je ne m’étonne pas que mon fils ait été suffoqué par sa présence, mais quand elle dit des vers, elle est adorable. » (Madame de Sévigné, Correspondance, lettre du 15 janvier 1672) Il me plaît de chercher dans une exposition l’œuvre qui ne me quittera plus, et que j’espère retrouver…