Charlotte Perriand, photographe politique

©Charlotte Perriand Reconnue comme une architecte et designer de premier plan, Charlotte Perriand (1903-1999) fut aussi une photographe engagée dans la quête d’un monde meilleur. Dès les années 1920, la photographie fut pour elle un outil majeur au service de ses aspirations politiques, ses photomontages et ses reportages documentaires témoignant d’une intense activité militante pour…

Atlas Tadao Ando, par Philippe Séclier, photographe

Church of the Light, Ibaraki, Tadao Ando © Philippe Séclier / Atelier EXB C’est un projet très beau et au long cours, presque démesuré, comme seuls en sont capables les poètes, les savants et les fous. De la première catégorie, Philippe Séclier a photographié au Japon et un peu partout dans le monde, pendant neuf…

Le génie des formes, par Eric Tabuchi, photographe

L’homme et ses symboles n’est pas le livre le plus connu de Carl Gustav Jung, qui établit son plan à 83 ans et le termina dix jours avant sa mort, la rédaction en étant collective. La thèse en est simple : l’être humain ne peut s’accomplir vraiment que s’il a une connaissance précise de sa…

Casablanca, ville métisse, par Monique Elen et Jean-Louis Cohen, architectes

La nouvelle publication chez Hazan de l’ouvrage de référence, Casablanca, Mythes et figure d’une aventure urbaine, de Monique Elen et Jean-Louis Cohen, paru une première fois en 1998, puis en 2004, va sans nul doute susciter un regain d’enthousiasme pour une recherche remarquable sur la constitution et les formes d’une ville considérée comme un laboratoire…

Fernand Pouillon, architecte de combat, par Daphné Bengoa & Leo Fabrizio, photographes

Pour connaître la vie et l’œuvre de l’architecte français Fernand Pouillon (1912-1986), on peut lire son roman écrit en prison (Les Pierres sauvages, 1964 – histoire de l’abbaye du Thoronet), et ses Mémoires (1968), narrant une vie passionnante, parfois même rocambolesque. Les éditions Macula nous offrent aujourd’hui l’opportunité de redécouvrir le travail magistral qu’il a…

Patrick Bouchain, anarchitecte pour tous

Le titre du livre L’architecture comme relation (Actes Sud, 2018) n’est pas neuf, mais il importe de rappeler cette évidence quand le désir d’architecture s’origine uniquement dans l’ego. Prisonnier de sa fatuité, tel n’est pas Patrick Bouchain, dont le travail est un éloge des fraternités discrètes et des bricolages identitaires portés par des structures les…

Au nom du peuple, par Victor Horta, et Nicole Malinconi

Si la Maison du Peuple bâtie en 1896 par Victor Horta dans le quartier des Marolles à Bruxelles, à deux pas du centre historique, n’a vécu que soixante-cinq ans, remplacée par un immeuble et une tour « jaunâtre » de vingt-six étages, c’est peut-être que les plus beaux rêves, pour ne pas s’altérer, doivent avoir l’audace de…