Dans les Monts d’Arrée, par Anne Desplantez, photographe

©Anne Desplantez Publié dans le cadre de la résidence d’Anne Desplantez à l’ancienne poste de Plounéour-Ménez (Finistère), qui s’est déroulée au printemps et à l’été 2020, La première nuit est toujours blanche est une approche de grande sensibilité du territoire si magnétique des Monts d’Arrée et de ses habitants. Comme pour Tu connais les silences,…

Langon, une civilisation, par Vincent Malassis, photographe

©Vincent Malassis / Editions Autonomes Lorsque le Festival Bordures de Langon (Ille-et-Vilaine) l’invite en résidence, Vincent Malassis s’installe vraiment. Pas question pour lui de passer uniquement quelques jours rapides à photographier les lieux et les habitants, non, il doit y séjourner longtemps, y retourner sans cesse, créer des liens, et peut-être alors appuyer sur le…

Anita Conti, écologue, océanologue, photographe

 ©Anita Conti/Archives de Lorient/Filigranes Editions Il y a quelque chose de la chanteuse Damia dans le visage de l’océanologue et photographe Anita Conti (1899-1997), une malice et une mélancolie, une intrépidité et un rire de fond. Bien connue du côté de Douarnenez (Finistère) où elle est décédée, son œuvre reste un trésor à découvrir et…

Tehrangeles, fiction iranienne, par Hannah Darabi, photographe

©Hannah Darabi/Editions GwinZegal Dans l’agglomération de Los Angeles, dans le comté d’Orange, la diaspora iranienne, la plus grande communauté en dehors du grand pays chiite, a créé une enclave identitaire souple appelée Little Persia ou Tehrangeles. Très marqué visuellement par la culture iranienne liée fortement à la musique véhiculée par les cassettes et les images…

Confinement, le temps des questions, par Nicolas Hergoualc’h, photographe

©Nicolas Hergoualc’h Nicolas Hergoualc’h est un photographe travaillant à la jonction des sciences humaines, en leur approche sociologique des phénomènes humains, et du poétique en sa capacité à créer, notamment par le biais de procédés anciens de tirage, des territoires ouverts à l’interprétation. Toucher aux limites est une œuvre au noir, réalisée auprès de personnes…

Douarnenez, prolétaire et armée, par Stéphane Lavoué, photographe

©Stéphane Lavoué J’ai dit à plusieurs reprises déjà tout le bien que je pense du travail photographique de Stéphane Lavoué sur les hommes, les mythes et les mythologies quotidiennes. Des grincheux lui reprochent quelquefois son systématisme dans l’art du portrait, les clairs-obscurs dramatisés, le regard informé par la peinture du Siècle d’or espagnol ou hollandais,…

Kenneth White façon comic strips, une poésie nomade

Après On ne peut vivre qu’à Paris (Editions Rivages, 2021), série de vignettes dessinées façon ligne claire, mettant en scène le philosophe Cioran pérégrinant à Paris tout en élaborant quelques méditations définitives, Patrice Reytier s’est emparé des phrases du poète et essayiste écossais vivant en France (Bretagne Nord) Kenneth White. Le principe est tripartite, comme…

Aux étoiles le poids de la terre, par Juliette Agnel, photographe

© Juliette Agnel 2020 – courtesy galerie Françoise Paviot Juliette Agnel est une photographe de la nuit, non par dégoût du jour, mais parce que les affaires sociales dont on s’occupe sous les effets du soleil ne sont qu’une mince portion de réalité. Il lui faut des astres, des mystères, des vertiges. Il lui faut…

Memento mori (une mélancolie interminable), par René Tanguy, photographe

© René Tanguy Que faisons-nous de nos morts ? Que faisons-nous des vivants ? Que faisons-nous de notre traversée du temps ? Que faisons-nous de notre incarnation ? Arrive un moment où le photographe ayant déjà beaucoup travaillé se penche sur ses archives, et découvre une nécropole. Il était l’ami, le passant, le journaliste, l’artiste, le voici désormais responsable…

L’arche du paysage, par Jean-Baptiste Camille Corot, peintre

Souvenir de la Bresle à Incheville, Jean-Baptiste Camille Corot « Les paysages de M. Corot, écrit en 1855 Maxime Du Camp, ne sont peut-être pas ceux que l’on voit, mais ils sont certainement ceux que l’on rêve. » Ah Corot (1796-1875), l’admirable paysagiste, l’obstination à peindre en plein air, puis dans l’atelier, alors que l’âge le contraint….

L’innocence des démones, par Matthieu Burlin, photographe

© Matthieu Burlin Le temps est venu de dialoguer avec les esprits, de leur demander conseil, de les prier de nous accorder leurs faveurs, de nous diriger dans le labyrinthe des jours. Matthieu Burlin a trouvé le chemin des grâces. Peuplé de muses, souvent nues, Le Chant des muets est une oraison profane, un chant…