De l’agriculture comme ascèse et amour

Les livres les plus savoureux sont quelquefois ceux que l’on attend le moins. Vous qui appréciez peut-être L’homme qui murmure à l’oreille des chevaux, découvrez sans tarder L’homme qui écoute les légumes. L’ironie est facile, mais, si le titre ressemble à une blague de Pierre Richard, le contenu de ce bel objet publié par Actes…