Hommage au cinéma muet expressionniste, par Fanny Larpin, auteur(e)

Rien de plus réaliste que le surréalisme. Rien de plus vrai que la dissimulation. Rien de meilleur qu’un montage de Dziga Vertov. Rien de plus beau que Dementia, de John Parker. Rien de plus fou qu’un œil qui se ferme. Rien de plus sensé qu’un peu de jardinage avec quelques amis. Rien de plus relaxant…

L’absence ne rime à rien, par le poète Jean-Pierre Vallotton (1)

Jean-Pierre Vallotton est un écrivain d’exception, fidèle à cette émotion appelée poésie, dont il a fait de chaque instant sa vie, sans tricherie. Attentive à la parole qui vient, comme on reçoit un don, son ambition poétique est de l’ordre d’une nécessité intime, à la fois inquiète et enthousiaste face aux mystères et miroitements du…

L’événement de la disparition, par Eric Rondepierre (1)

Eric Rondepierre habite des images qui ne sont pas les siennes, mais qui lui sont pourtant intimement liées. Ayant dû « s’enfermer pour sortir » (dans les salles obscures de son enfance, dans son iconothèque personnelle, dans les cinémathèques du monde entier), le plasticien, célébré pour son travail sur l’inquiétante étrangeté de photogrammes ramenés à leur silence…