A la recherche du temps perdu, cahiers de jeunesse, par Marcel Proust, écrivain

Dans les désastres en cours, quelle joie de lire des phrases aussi belles, aussi limpides, aussi intelligemment sensibles, que celles de Marcel Proust. On connaissait leur existence, mais on ne les avait pas lus. Il s’agit des « soixante-quinze feuillets » écrits en 1908, retrouvés au domicile de Bernard de Fallois qui les avait reçus de Suzy…

Esprit de Magritte, es-tu là ? par Rémi Noël, photographe éditeur

Passionné d’images, notamment vernaculaires, le photographe Rémi Noël a créé Poetry Wanted, maison d’édition comprenant deux collections très réussies, « Qui a vu ? », ensemble de livres cartonnés destinés aux enfants à la façon d’un « cherche et trouve » photographique, et « This is not a map », cartes routières sans plan composées uniquement de photographies prises par des photographes…

Eve, la jeune fille et la vie, par Thomas Klotz, photographe

© Thomas Klotz « Ça paraît simple, mais ça parle de présence dans les lieux, donc une poésie de l’attente, mais attente de quoi ? » C’est ainsi que Bernard Plossu ouvre par un texte le très beau livre que Thomas Klotz, auteur de Northscape (EYD, 2019 – présenté dans L’Intervalle), consacre à sa fille, prénommée Eve. La…

Des femmes en mille morceaux, par Michaël Serfaty, photographe, et gynécologue

© Michaël Serfaty « Je ne trahis pas, je témoigne. Je ne révèle pas, je m’insurge. Je ne dévoile pas, je crie. », écrit Michaël Serfaty, gynécologue et photographe. Depuis trente ans, dans un volumineux carnet d’artiste – composé de dessins, de bouts de scotch, de ficelles et de tissus, d’images collées, de menus objets, de tickets…

Le royaume de l’enfance, par Simon Johansson, photographe

© Simon Johansson Après Across the bridge (la vie à la Suédoise, musicale, fraternelle, mélancolique) et A familiar place (Stockholm dans tous ses états, ses visages, ses folies, sa sensualité), The young ones est le troisième livre de Simon Johansson publié par les éditions Journal. Composé d’images prises entre 2002 et 2019, en Suède, mais…

Manger & photographier les enfants, pour les sauver, par Julien Coquentin

Julien Coquentin écrit des livres comme on invente les plus beaux contes pour ses propres enfants. Son dernier-né chez son fidèle éditeur David Fourré (Lamaindonne), Tropiques, évoque une île, une robinsonnade, le photographe accompagnant ses images d’un long texte au statut indécidable, mi-autobiographique, mi-fictionnel, successions de nouvelles, dont le corps blessé de Mr Yu, las…

L’enfance contre l’utilitarisme, deux ans de chroniques, par Anne Dufourmantelle, psychanalyste et philosophe

« Le bonheur est un rêve d’enfant réalisé à l’âge adulte. » (Freud) L’intelligence, la clairvoyance, la lucidité, le sens de l’écoute d’Anne Dufourmantelle, psychanalyste et philosophe, manquent. Entrée en 2015 comme chroniqueuse régulière au journal Libération (pages « Rebonds ») – auprès de Cynthia Fleury, Ruwen Ogien, Corine Pelluchon, Sandra Laugier, Michaël Foessel et…

Foto povera, la photographie et l’enfance de l’art, par Yannick Vigouroux, Jean-Marie Baldner et Christian Gattinoni

Avec le concept de foto povera faisant l’éloge des pratiques dites « archaïsantes », contre le mythe techniciste et la vulgate bressonienne de « l’instant décisif », Yannick Vigouroux, critique et photographe, a créé beaucoup d’émoi. Collectif informel de photographes prônant le geste libre et l’enfance de l’art, foto povera n’a pas joué le jeu…

Dessiner le silence, apprivoiser le noir, par Anne Gorouben, artiste

J’ai découvert le travail graphique d’Anne Gorouben grâce à Léa Veinstein, ayant choisi pour l’illustration de couverture de l’édition de sa thèse, Les philosophes lisent Kafka, Benjamin, Arendt, Anders, Adorno (Editions de la Maison des sciences de l’homme, 2019), un pastel sec sur carton intitulé Berlin W. Emu par la profondeur de silence et de…

April in Bruxelles, by Joseph Charroy, fanzinator

Pendant ce temps-là, en Belgique, ça bosse encore. Ça compile, ça brasse, ça s’embrasse aussi, sûrement, au moins dans les coins, et ça fanzine à mort. Après le superbe Passer par le feu, de Sophie Fougy (Primitive Editions, mars 2020), présenté comme il se doit dans L’Intervalle, voici de Joseph Charroy himself, Avril. Après April…