Açores, matrice du tellurisme, par Manuela Marques, photographe

©Manuela Marques  Sensible à ce qui souterrainement agite la surface des choses, comme à ce qui fait trembler la psyché, Manuela Marques est une artiste des failles, des tensions sismiques, des forces invisibles. A l’occasion d’une triple exposition au Domaine de Kerguéhennec (Morbihan), au MuMA (Le Havre) et au Museu Nacional de Arte Contemporanea do…

Pier Paolo Pasolini, une destinerrance, par Chantal Vey, photographe

 ©Chantal Vey  « Il est 14 heures, le restaurant est plein, je sens tous les regards occupés par mes déambulations autour de ce bâtiment insolite ! » (Chantal Vey, à Rimini, non loin du port) J’ai toujours en tête les images en noir et blanc superbe du livre de Philippe Séclier publié en 2014 aux Editions Xavier Barral,…

Chine, empire du néant, par François Daireaux, photographe

©François Daireaux Ayant réussi l’exploit d’être une dictature de communisme de marché sauvage, la Chine est une avaleuse de contrastes. Un pays beau et monstrueux, ne cessant de construire, d’abattre, de remanier, d’édifier sur fond de néant. Est-ce ainsi que les hommes vivent, bâtissent, se rassemblent ? Est-ce ainsi que l’esprit humain s’incarne ? Est-ce ainsi que…

Poétique des itinéraires de détourisme, par Thierry Girard, photographe

©Thierry Girard A l’occasion de deux expositions importantes de Thierry Girard, au Musée de Belfort, et à la fondation Fernet-Branca, les éditions Loco publient un livre dont le titre fait songer à du Peter Handke, Par les forêts, les villes et les villages, le long des voies et des chemins… Réunissant plusieurs séries couvrant un…

Soi-même, toujours autre, par Jacqueline Salmon, photographe

©Jacqueline Salmon / Editions Loco Je connaissais mal l’œuvre de Jacqueline Salmon, des travaux çà et là, des ouvrages au hasard, mais je n’avais pas de continuité, de fils directeurs, je ne pensais rien. Par la grâce des Editions Loco, il est désormais possible en deux livres – un livre biographique de Sylviane Van de…

URSS, les statues meurent aussi, par Jean-Christophe Béchet, photographe

©Jean-Christophe Béchet J’ai toujours préféré le nom de Leningrad à celui de Saint-Pétersbourg, trop tsariste à mon goût. J’ai toujours préféré, à la fac, les copains et copines de l’UEC (Union des Etudiants Communistes) et les beaux militant-e-s de la LCR aux étudiants cherchant à se faire une place auprès de la direction de l’université….

De la fonction civique de l’art, la photographie documentaire en question, par Michel Poivert, historien, et Gilles Verneret, photographe, galeriste

© Caroline Bach Il est bien difficile de définir ce qu’est la photographie documentaire, de construire des continuités, de repérer des points de rupture et des avancées. A Lyon, la galerie Le Bleu du Ciel présente depuis vingt ans une photographie que son directeur Gilles Verneret aime appeler documentaire. Pour célébrer cet anniversaire, les éditions…

La Maladrerie, utopie urbaine, par Julie Balagué, photographe

© Julie Balagué Auteure des ouvrages Eloge du logement (1993) et Des racines pour la ville (1998), Renée Gailhoustet s’est beaucoup questionnée sur la nature du logement social et sur ses liens avec la ville. Le quartier de la Maladrerie à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis, construit à la fin des années 1970, est l’une de ses…

Après la catastrophe, par Franck Gérard, photographe

© Franck Gérard « Voilà plus d’un mois maintenant et, enfin, je suis sorti de ma cage. Je peux me déplacer ; on m’en a donné l’autorisation et je viens d’acheter un appareil photo. » Voici un livre un peu fou, dont la démesure dit la beauté : rassembler en un work in progress d’environ trois cents photographies les…

Tous les renversements du monde, par Karim Kal, photographe

Pour le poète Yves Bonnefoy, l’arrière-pays est une région de l’âme – titre d’un livre éponyme paru en 1972 -, un lieu de vérité relevant de l’inconnaissable où se tressent les lignes de notre destin, un territoire ouvert au poète sachant se souvenir des paysages et œuvres l’ayant formé intimement. C’est aussi le nom que…

Un âne travesti en zèbre, par Michel Campeau, post-photographe

Prenons-nous des photographies ou sont-ce elles qui nous prennent, qui nous possèdent et nous inventent une vie ? Essayer de comprendre qui l’on a été à l’aune des photographies jalonnant notre existence ne peut conduire qu’à la fiction de soi. Tentative un peu folle de rassembler les fragments d’Osiris dans un miroir brisé. On ne…

Art pariétal, art orbital, par Sarah Ritter, photographe

La méthode de Sarah Ritter est heuristique. En effet, l’artiste diplômée de l’Ecole supérieure de la photographie d’Arles ne travaille pas par séries, mais par accumulation d’images trouvant au fil du temps leur ordre et leur logique associative. Le processus est donc long, permettant aux photographies de mûrir et de s’apparier formellement ou métaphoriquement. Le…