La guerre, de vivant à vivant, par Gianni Stuparich, écrivain triestin

« Nous avons avancé dans un silence sacré, tels de primitifs conquérants, mesurant à pas amples la terre incontestée, intrépides dans la conquête vierge. Maintenant en revanche nous sommes vulnérables, parce que nous avons creusé la tranchée et que chaque corps a travaillé pour son abri. L’enchantement est rompu : l’ennemi qui peut nous attaquer et au-devant…

Le Tchad, entre atemporalité et guerre, par José Nicolas, photographe

Militaire réformé à vingt-neuf ans après avoir été grièvement blessé par un tir de sniper à Beyrouth en 1983, José Nicolas, a fait de la photographie, découverte au contact des photoreporters rencontrés lors de ses affectations, un prolongement de son devoir d’assistance humanitaire. Engagé auprès de Médecins du Monde, il accompagne Bernard Kouchner dans ses…

Dégeler la parole, Gérard Berréby, éditeur et poète

Pour Gérard Berréby, recherchant la métaphore qui synthétisera une situation, happant çà et là des bribes de phrases, dans une conversation entendue, dans un livre, la poésie n’est pas une activité secondaire de son métier d’éditeur – il est le patron des éditions Allia -, mais la façon la plus juste d’être au monde, ….

Kola, Péninsule secrète, par Céline Clanet, photographe

On ne connaît presque pas, on ne connaît pas la Péninsule de Kola du côté du port de Mourmansk, appelée aussi « Laponie russe », territoire arctique situé à l’extrême-nord-ouest de la Russie, entouré par la Mer Blanche et la Mer de Barents. Il nous faut pour rencontrer ces territoires où la vie est rude bien davantage…

La guerre au Liban vue par un solitaire, Yan Morvan, photographe

1982, c’est le début de l’opération « Paix en Galilée » : à la suite de la tentative d’assassinat de l’ambassadeur israélien à Londres, le Liban est envahi en juin par l’armée israélienne conduite par Ariel Sharon. Beyrouth-Ouest est assiégée. Yasser Arafat, chef de l’OLP, et onze mille combattants partent pour la Tunisie. Bachir Gemayel, chef des milices…

L’image, le mal, le salut peut-être, par Jérôme Ferrari, écrivain

« Il fallait reconnaître que la plupart des instants ne méritaient guère d’être miraculeusement arrachés à leur caducité. C’est seulement quand arriva le mois d’août 1979 qu’elle prit, presque malgré elle, la première photo qu’elle jugea digne d’être conservée. » Il y a dans l’œuvre de Jérôme Ferrari une interrogation permanente sur la force des images et…

Fissures, failles, frontières, une Europe barricadée, par Carlos Spottorno et Guillermo Abril

« Le temps passe très lentement. C’est comme l’un des cercles de l’enfer, auquel nul ne peut échapper. » La Fissure, de Carlos Spottorno, photographe, et Guillermo Abril, journaliste, est, sous forme de bande dessinée élaborée à partir de photographies traitées chromatiquement, un témoignage important sur l’identité européenne à l’heure de la crise migratoire internationale. Ayant puisé…

Melville, un auteur pour demain, par Claude Minière, essayiste

« Que d’affront pour quelqu’un qui sent jusqu’à la moelle qu’il a bien été là, et qui voit un paquet d’obtus le mettre en doute ! » Un jour, Melville (1819-1891) sera vraiment quelqu’un, dans cent ans peut-être, et davantage encore que l’auteur important de deux ou trois livres d’aventure, Moby Dick, Billy Budd. Un prophète ? (point de…

Défense du football en milieu hostile, ou pas

Comment ça vous n’aimez pas le football ? Comment ça le sport professionnel est la métaphore de la guerre ? Comment ça les millions que touchent les stars du ballon rond vous indignent ? Vous n’aimez donc pas la Russie ? ni le Qatar ? ni les chaînes télévisées à péage ? Vous n’allez tout de même pas renier votre enfance ?…

Paysage de dunes après la bataille, par Christophe Le Toquin, photographe

Pour qui les a pratiquées, les dunes frangeant la mer du Nord entre Dunkerque et La Panne, en Belgique, sont une bénédiction. Des immenses plages de sable fin, du vent à décorner les cocus, des blockhaus échoués en des positions étonnantes, et dans le ventre desquels abriter des baisers clandestins. Et puis, à quelques mètres…