Une vie à bout de bras, par Guillaume Geneste, photographe

Voilà, c’est déjà fini, tout peut donc se poursuivre, et recommencer autrement – surprise attendue pour l’hiver 2020. Voilà vingt-quatre ans d’une saga familiale en quatre volumes (1992-2016), dont paraît la dernière livraison (2012-2016) sous la forme d’un petit livre vert. La famille Geneste (Colette, Guillaume, une fille, un garçon) a considérablement grandi, les enfants…

Le temps des flibustiers et des chemins d’enfance, par Dan Aucante, photographe

Fixer les images de l’enfance, telle pourrait être l’une des principales justifications de la photographie pour nombre d’artistes ayant choisi ce médium afin de rendre compte de l’émerveillement des jours passés au contact des plus jeunes membres de leur famille. Pari : retourner le fameux « familles, je vous hais » gidien en puissance de…

La mélodie du bonheur, par Guillaume Geneste, photographe

« Chaque photographie réussie est une vraie victoire sur le temps qui passe, et je ne trouve de prolongation à l’apaisement éprouvé que dans la prise répétée, ce nécessaire recommencement. » Revoilà en saison 3 avec A bout de bras (Filigranes Editions), avant l’ultime Trop n’est même pas assez (2012-2016), Guillaume Geneste et sa petite…

Le paradis des enfants sauvages, par Alain Laboile, photographe

Après les magnifiques familles Geneste (deux volumes sur quatre déjà parus chez Filigranes, couvrant un empan chronologique de vingt-quatre ans, 1992-2016) et Vansteenwinckel (livre Nosotros chez Yellow Now), l’actualité photographique nous offre l’occasion de rencontrer la tribu Laboile, non moins touchante. Très appréciée des réseaux sociaux, la petite planète Laboile est un concentré de joies,…

Autobiographie du bonheur, saison #2, par Guillaume Geneste

Le premier volume paru en 2017 est d’un rouge rappelant la couleur de la lumière inactinique du laboratoire, le deuxième est d’un jaune orangé qui est celui des pellicules Kodak, parce que la vie à l’ère moderne peut être pop comme une sérigraphie d’Andy Warhol, à la fois répétitive et merveilleuse. En couverture de La…

Rivesaltes, la mémoire du crime, par FLORE, photographe

12 novembre 1938. En France un décret permet l’internement des « étrangers indésirables » (600 000 personnes furent internées dans les camps français de 1938 à 1946) Dans son documentaire sidérant, No Pasaran, album souvenir (2003), Henri-François Imbert reconstituait, à partir de six cartes postales ayant circulé à l’époque de leur plein emploi, la mémoire perdue des multiples…

L’énigme et la beauté du temps arrêté, par Denis Roche, photographe

« Quand vous prenez une photo, quoi que vous fassiez, elle est remplie immédiatement, complètement. Vous ne pouvez pas soustraire le sujet à son environnement plein cadre. Vous ne pouvez rien y faire. Ce fait-là, j’ai besoin de le dire dans mes photos. Je ne suis pas un photographe de la décantation, plutôt de la sédimentation »…

Denis Roche, la photographie à nulle autre pareille

Denis Roche, poète, photographe, critique, nous manque, pour sa sensibilité, son intelligence aiguë, sa façon de célébrer la vie, les beautés et les mystères de la présence humaine, surtout féminine. Ses images sont en noir et blanc, indiquant une ample profondeur de temps et la substance d’un rêve continu. Ce sont des études dont les…