Rosa est sans pourquoi, hantises nazies et écritures du mal

En 1988, le philosophe allemand Günther Anders écrivait, dans sa deuxième lettre ouverte à Klaus Eichmann, fils du planificateur de la Solution finale, Adolf Eichmann, à propos d’une époque où prolifèrent les révisionnistes : « Ici, en Europe, il y en a en tout cas des millions qui, gênés par le nom d’Auschwitz, demandent impatiemment, en…