Memento mori (une mélancolie interminable), par René Tanguy, photographe

© René Tanguy Que faisons-nous de nos morts ? Que faisons-nous des vivants ? Que faisons-nous de notre traversée du temps ? Que faisons-nous de notre incarnation ? Arrive un moment où le photographe ayant déjà beaucoup travaillé se penche sur ses archives, et découvre une nécropole. Il était l’ami, le passant, le journaliste, l’artiste, le voici désormais responsable…

Le déclic avant l’acte photographique, par Sophie Calle

Parce que…, de Sophie Calle, publié par Xavier Barral, m’avait échappé, peut-être parce que je m’étais quelque peu lassé du nom et des travaux de l’artiste internationale, de son système de trouble identitaire, de ses séries baroques de mentir-vrai à la Calderon. Je ressentais une sorte de facilité apportée par le métier et la reconnaissance…

Memento mori, souviens-toi que tu dois mourir, par le photographe Philippe Bréson

On peut considérer que la photographie est un art de l’estampe, dont Philippe Bréson déploie en artiste baroque les possibilités, qu’il s’agisse de la manière noire, ce procédé de gravure en taille-douce, ou de techniques permettant de souligner le grain de l’image, sa fabrication quasi chimique, et ses griffures à même la plaque d’apparition. Graveur…

Memento mori, ou la vie photographique de Franck Déglise

Garde-Fou, de Franck Déglise, est un livre conçu comme une méditation sur la mort, l’énigme des origines, et le mystère de la visibilité, quand toute apparition est à la fois vécue comme illusion et vérité. Scrutant la matière photographique en espérant y découvrir l’apparition de visages capables de délivrer, tels des oracles, un message à…