Poète ou rien, Hermann Hesse, une anthologie

« Je n’ai connu que le péché / Et la solitude, / Depuis mon enfance / Pour personne mon cœur n’a brûlé. // Lentement pour moi le jour a passé, / Et le monde était vide, / L’appel des heures solitaires / A mon entour a sonné. // Au front, aujourd’hui, de mon sang je me…

Dégeler la parole, Gérard Berréby, éditeur et poète

Pour Gérard Berréby, recherchant la métaphore qui synthétisera une situation, happant çà et là des bribes de phrases, dans une conversation entendue, dans un livre, la poésie n’est pas une activité secondaire de son métier d’éditeur – il est le patron des éditions Allia -, mais la façon la plus juste d’être au monde, ….

Des arrêts sur paroles, par la photographe chilienne Nia Diedla

Nia Diedla photographie des délicatesses, des arbres inversés, des ciels de racines. Maleza, petit livre plein de grâce publié chez Filigranes Editions / Ediciones La Visita, est d’une grande douceur, qu’habitent des tissus nobles, des courtines, des robes en coton léger, des flottaisons de souvenirs, dans un ensemble de quarante photographies en noir & blanc,…

Nothing is trivial, par Adrien Boyer, photographe

C’est un ensemble de riens qui sont des presque tout. Ce sont des pans de murs, des éléments d’architecture, des bouts de rue. C’est une photographie presque décevante, et pourtant elle est merveilleuse, car elle émane d’un sensualiste cherchant par la volupté des couleurs et des formes assemblées par le hasard un dépassement de l’antinomie…

Rendre la mort fréquentable, par Guy Benoit, poète ou à peu près

« nûment, nous y voilà » L’Anxure, qui est aussi un recueil de poèmes de Guy Benoit, coule dans les veines, coule dans les yeux, coule dans ce qui coule. Guy Benoit ? « Poète et encore moins, mais de plus en plus allergique aux bidouilleurs de langue. » Un ruminant vivant à Sacé, en Mayenne, c’est beaucoup. Né en…

Groenland, un paradis se mourant, par Sandrine Cnudde, écrivain, photographe

En partant au Groenland, Sandrine Cnudde, poétesse et photographe, a cherché à rejoindre un espace premier, s’attachant tout autant aux territoires glacés et à leur superbe qu’aux habitants, issus d’un peuple nomade sédentarisé. En ces lieux extrêmes, la voyageuse a partagé le quotidien des Inuits, au mode de vie traditionnel menacé par l’accaparement de leurs…

Le prix de l’écriture, par Pierre Bergounioux et Jean-Paul Michel

« On est désormais deux grands garçons qui n’ont plus rien à foutre du plus-que-parfait du subjonctif. » Dans ses journaux intitulés Carnets de notes (trente-cinq années disponibles chez Verdier en quatre gros volumes), dans ses essais (Le style comme expérience, L’Olivier, 2013), dans ses entretiens (Où est le passé, avec Michel Gribinski, L’Olivier, 2007), Pierre Bergounioux…