Vertiges de la transe mescalinienne, par Henri Michaux, poète sismographe

©Henri Michaux / Conspiration | Editions « Ce tapis vibratile, qui avait quelque chose de commun avec des décharges électriques à étincelles ramifiées, et aussi avec des spectres magnétiques, ce je ne sais quoi de tremblant, d’ardent, de fourmillant, semblable à des spasmes faits nerfs, cet arbre aux fines branches, qui pouvait aussi bien être des…

Portraits d’une mère, par Georgia Maria Papoutsi

©Georgia Maria Papoutsi « Dis-moi, myrte, je te prie / Où trouver de la terre et de l’eau / pour refaçonner un nid / Pour les oiseaux de l’amour. » (Nikos Gatsos) Les mères sont à l’honneur dans le champ photographique contemporain. Alors que viennent de paraître les livres de Mickaël Vis, To dance with the devil…

Une immense fissure, du silence en poésie, par Stefan Hertmans, écrivain

« Au cœur de la radicalité littéraire réside en fait non pas le cri d’Artaud, mais le mot impossible de Celan. » Le Gantois Stefan Hertmans, que publient en France les éditions Gallimard (Guerre et Térébentine, Le Cœur converti) et Le Castor astral (Le Paradoxe de Francesco, Antigone à Molenbeek), fait partie de ces écrivains dont la…

Les bords framboisiers de ta bouche, par Simon Johannin, écrivain

Le baiser (Lee Miller), 1930, Man Ray « Les restes qui me composent ne savent plus jouir / Et je voudrais aimer la vie / Autant qu’elle m’aime à ce jour » L’écriture de poèmes relève souvent pour les écrivains s’exprimant aussi dans d’autres genres littéraires de l’hygiène mentale. Parce qu’il faut desserrer très vite l’étau social…

Les trois âges de la vie, par Antonio Jiménez Saiz, poète

©Antonio Jiménez Saiz « Tu ouvriras ce livre le jour où, derrière la vitre d’un je-ne-sais-quoi de la vie, tu ne reconnaîtras plus le visage qui te fera face, ce sera toi, toi mais comme l’autre qui aura grandi en beauté. » Il y a des travaux artistiques, des photographies, des mots, des phrases, dont on sait…

Tout ange est d’angoisse, par Rainer Maria Rilke, poète

« Qui donc, si je criais, m’écouterait dans les ordres des anges ? Et même si l’un d’eux me prenait soudain sur son cœur, je périrais sous le coup de son existence tellement plus forte que la mienne. Car le beau n’est que la porte de l’angoisse, ce seuil dont nous nous approchons tout juste, et, nous…

Rien d’autre qu’un fauve, par Carles Diaz, poète

« Un moine-poète, même le plus chanceux, / sera toujours un exilé dans son monde. » Je dois à une soirée bien arrosée à Dax avec quelques libraires libertaires de Mont-de-Marsan – ils boivent du Cochon volant, vous comprenez -, lors de la dernière édition du festival littéraire Les Rencontres à lire, organisé par l’écrivain Serge Airoldi,…

De l’art comme chemin spirituel, par Zissimos Lorentzatos, écrivain

« A bien considérer certains de ces signes, on peut comprendre que l’homme occidental, ou l’homme moderne, recherche une vision, ou un centre perdu, au-delà et en dehors des liens du rationalisme dans lesquels il s’est entravé lui-même. Or ce centre, dont la perte a déterminé toute la période de la Renaissance à nos jours, l’homme…

New York, un silence intérieur, par Saul Leiter, photographe

©2020 Saul Leiter Foundation « Je ne me rappelle pas avoir planifié de photographier quelque chose en particulier. » Maître des superpositions colorées, des portes entrebaîllées, des jeux de miroir, de vitres et de pluie, Saul Leiter est aussi un géant du noir et blanc, si sensuel lorsqu’il photographie ses modèles et petites amies dans son studio…

Vie, mort, vie, par Thibault Biscarrat, poète

Orphée, 1865, Gustave Moreau « Aujourd’hui, voici, la solitude m’assiège mais mon cœur n’a pas peur. Il existe un lieu, une voix, un destin. » Thibault Biscarrat écrit des livres où la parole brûle. Des livres où résonnent les mots du Christ repris par Saint Luc : « J’apporte le feu sur la Terre et qu’ai-je voulu sinon qu’il…

Poétiques de l’image, par Jean Daive, critique

Hiroshima, mon amour – Marguerite Duras/Alain Resnais, 1959 Après L’Exclusion (éditions Galerie Jean Fournier, 2015), livre développant à travers les réflexions d’Aby Warburg, Walter Benjamin, André Malraux et Robert Rauschenberg, le postulat « ce que je regarde n’est pas ce que je vois », et l’ouvrage Pas encore une image (éditions L’Atelier contemporain, 2019), où il est…