Les premières fois de l’étrange et merveilleuse Véronique Bergen

La première fois cette année que j’ai lu l’étrange et merveilleuse Véronique Bergen, c’était dans le volume Nu debout, 1961 publié par les éditions Edwarda (2017), pour sa méditation consacrée à Marilyn Monroe apparaissant sur une photographie de tournage de The Misfits (John Huston, 1961), ouvrage collectif proposant les textes de William Faulkner, Jean-Paul Enthoven,…

Sadie von Paris, le poème d’une gangsta photographe, par Véronique Bergen

La photographe Sadie von Paris et l’écrivain Véronique Bergen partagent un même désir d’intensité, de recherche pulsionnelle de la vérité en ses divers états de corps, et de rage antisociale. « Livre-uppercut » conçu à deux, telle une nef capable de traverser le mur de laideur d’une époque réactive, Gang Blues Ecchymoses (Al Dante, 2017) est un…