A Newcastle, la vie en tribu, par Kuba Ryniewicz, photographe

415360

©Kuba Ryniewicz

Daily Weeding, du photographe anglais d’origine polonaise Kuba Ryniewicz, est le premier livre publié par Note Note Editions (Paris), structure indépendante fondée par Mathieu Meyer et Xavier Cariou.

Evoquant quelque chose comme le désherbage journalier, ce titre ironique est une invitation à observer avec une distance amusée le quotidien du photographe avec son mari et ses amis dans le contexte de leur habitation et des champs avoisinants.

K1

©Kuba Ryniewicz

Tous deux se mettent en scène avec humour, la vie peut être une fiction partagée, la routine, oui, mais non.

Tout se passe sur papier glacé, le ventre rond d’une femme enceinte respire des fleurs jaunes réparties en bouquet dans un vase, la douceur est une éthique.

Monsieur fait la grimace.

Le voici en slip blanc faisant du jardin, laissant apparaître en se penchant de petits seins en forme de poire.

K2

©Kuba Ryniewicz

On ne sait rien, on n’en saura pas plus, il faut deviner, en observant en souriant qui joue à se dénuder derrière de grands draps blancs séchant dans le jardin.

On pourrait être parfois chez un couple Instagramé, s’enchantant de tout, d’un rien, cherchant la féérie dans le décadrage et le saut dans le vide à quelques centimètres du sol.

Kuna Ryniewicz photographie sa tribu, à Newcastle, ville du Nord-Est de l’Angleterre, où le froid est généralement des plus piquants.

K3

©Kuba Ryniewicz

Voilà pourquoi il faut se réchauffer en cabriolant, en se lançant des défis, en montrant son corps comme une entité quasi mutante.

Accompagné d’un texte d’Olivia Laing, lauréate du James Tait Black Memorial Prize – l’un des prix littéraires britanniques les plus importants – méditant sur la notion de rétrécissement du champ visuel en temps de confinement, et de l’acuité perceptive pouvant lui être subséquente, mais aussi d’une fiction de la dramaturge et romancière Yelena Moskovich, Daily Weeding fait de l’inventivité ensemble une manière de démocratie directe.

415356

©Kuba Ryniewicz

Des copains passent, des amies se déshabillent, un caniche géant halète, on s’embrasse sur l’herbe verte.

Il y a assez de bières pour tous, on peut se détendre et retirer ses chaussures.

Voilà, Kuba Ryniewicz est un photographe aux pieds nus.

3a4c00cbe2bf7c7b00e5a12ea6d7179490dc3388-2339x2900

Kuba Ryniewicz, Daily Weeding, texts Olivia Laing, Yelena Moskovich, design studio Mathieu Meyer, Note Note Editions, 2021 – 800 exemplaires

Kuba Ryniewicz – site

Note Note Editions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s