Pipeline, des esclaves sexuelles, par Elena Perlino, photographe

« Il y a des filles qui finissent sur le trottoir le soir même de leur arrivée. Et si elles osent dire non, alors elles sont battues, violées et massacrées. Cela n’a pas été mon cas. » J’ai présenté il y a environ un an l’excellent reportage effectué par la photographe d’origine italienne Elena Perlino…

Gabriel, une question de genre, par Mar Sáez, photographe

« Quand j’ai eu mes règles pour la première fois, j’ai fait semblant d’être heureux. » La première image de Gabriel, de la jeune photographe espagnole Mar Sáez, est une victoire, celle du corps d’un homme en short de bain portant de façon christique une serviette sur les épaules. Le torse et le ventre sont…

Une fiction de Colombie, par Guillaume Chauvin, photographe

Né en 1987 et « habitué aux expériences battues hors des sentiers », Guillaume Chauvin travaille comme auteur photographe questionnant la subjectivité des images et affirmant son « point de vue documenté ». Établi un temps en Russie et attiré par les personnages alternatifs, il publie ses récits illustrés, reportages de guerre, poèmes ou manifestes dans la…

Rivesaltes, la mémoire du crime, par FLORE, photographe

12 novembre 1938. En France un décret permet l’internement des « étrangers indésirables » (600 000 personnes furent internées dans les camps français de 1938 à 1946) Dans son documentaire sidérant, No Pasaran, album souvenir (2003), Henri-François Imbert reconstituait, à partir de six cartes postales ayant circulé à l’époque de leur plein emploi, la mémoire perdue des multiples…

Eclats de vie tremblante en photographie, par Marie Sordat, commissaire d’exposition

Tenter une histoire de « la photographie qui tremble » depuis les années 1950 est un projet inédit, passionnant, follement ambitieux, mené par la photographe et commissaire d’exposition Marie Sordat. Exposition prévue du 22 février au 22 avril 2018 au Musée du Botanique à Bruxelles, rassemblant trente photographes de nationalités différentes et de lignes esthétiques à la…

La fragilité et le chaos, par la photographe Bérangère Fromont

Les adolescents qu’aime photographier Bérangère Fromont appartiennent à la nuit. Ce sont des ombres de chair à la recherche de leur désir, des traces d’énergie pure traversant l’espace tels des comètes. Choisissant la marge et les lisières pour leur capacité à concentrer des points de résistance, Bérangère Fromont photographie peu, mais avec une sorte de…