Cayenne, pays des morts, par Jean-Paul Marcheschi et Pascal Quignard

« J’entends les voix rauques des morts psalmodiant dans la nuit le chant des pénitents. » (J.-P.M.) Le bagne de Cayenne (1854-1938), en Guyane, fut un centre de réclusion ayant reçu, parmi plusieurs dizaines de milliers de déportés, près de trois mille prisonniers politiques à la suite du coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte, et plus…