Ada et Louis, une histoire d’amour, par Ada Bligaard Søby, réalisatrice

The best is yet to come, de la réalisatrice danoise Ada Bligaard Søby est un conte de fée moderne, l’histoire, sous forme d’images, de la rencontre entre une femme née en 1975, Ada, prénom hautement nabokovien (l’ardeur), et Louis, son roi, né en France en 1966. Ces deux-là s’aiment, se mettent en scène, jouent un…

Le paradis des enfants sauvages, par Alain Laboile, photographe

Après les magnifiques familles Geneste (deux volumes sur quatre déjà parus chez Filigranes, couvrant un empan chronologique de vingt-quatre ans, 1992-2016) et Vansteenwinckel (livre Nosotros chez Yellow Now), l’actualité photographique nous offre l’occasion de rencontrer la tribu Laboile, non moins touchante. Très appréciée des réseaux sociaux, la petite planète Laboile est un concentré de joies,…

Fast and Furious, Mots Slow, une revue annuelle

« Les Romains n’avaient pas attaqué la ville parce qu’ils détestaient les Syracusains mais parce qu’ils les aimaient » (Tite-Live, Histoire romaine) C’est une comète étrange, un poster dépliable, un objet sophistiqué, une facétie sérieuse, une invention formelle, un trip d’écritures en tous sens. Vous l’avez peut-être reconnu, c’est le dernier numéro de Mots Slow, publication annuelle…

Viens, ce n’est pas pour toi, par Stéphane Mosès, écrivain

« La marque historique des images n’indique pas seulement qu’elles appartiennent à une époque déterminée, elle indique surtout qu’elles ne parviennent à la lisibilité qu’à une époque déterminée. » (Walter Benjamin, Le Livre des Passages) Agrégé d’allemand, installé à Jérusalem en 1969 après une enfance passée à Berlin et au Maroc – persécutions nazies, puis vichystes -,…

Fragiles et tourmentés, une poétique des bouts de papier, par Hanns Zischler

Publié dans la collection Opus incertum créée en 2016 avec Jean-Christophe Bailly, le deuxième livre d’Hanns Zischler aux éditions Macula, après Berlin est trop grand pour Berlin, met en regard croquis manuscrits indiquant des itinéraires, des informations dessinées, et textes sous formes de récits, de fragments de mémoire les accompagnant. Loin de l’entreprise d’effacement des…

La lumière comme pouvoir de transfiguration, par le photographe Helmar Lerski

« […] notre atelier […] avait […] deux fenêtres, une à l’est et une à l’ouest, qui étaient toutes deux hermétiquement fermées. J’ai carrément ouvert ces deux sources de lumière […]. Et, en poursuivant ce jeu, en laissant couler sur l’objet toutes les sources de lumière de l’atelier, en opposition aux principes de la photographie, j’ai…

Editer, rester vivant, hochroth-Paris, par Nicolas Cavaillès

J’ai découvert récemment, avec le plus grand enthousiasme, le catalogue des éditions hochroth-paris, structure éditoriale en expansion, née d’abord à Berlin. Consacrée à la poésie peu visible – expérimentale, du XVIe siècle, roumaine, albanaise, sarde, française -, hochroth-paris propose des livres d’une très grande qualité (contenu, maquette, impression), comme des bijoux baroques, rares et inspirants….

Lolita, femme fatale, par Guillaume de Sardes, photographe, écrivain

Essayiste (Nijinski. Sa vie, son geste, sa pensée, 2006) romancier (Le Nil est froid, 2009, Le Dédain, 2012, L’Eden la nuit, 2017), Guillaume de Sardes se situe aussi dans la tradition française des écrivains-photographes. Pour sa dernière programmation, Jean-Luc Monterosso lui offre le bel espace de la MEP (Maison Européenne de la Photographie, Paris) afin…

Précaires oui, mais ensemble, par les photographes Marie Sordat & Damien Daufresne

Rumeurs de Damien Daufresne & Marie Sordat est un livre d’artiste publié à cinquante exemplaires à l’occasion d’une exposition ayant eu lieu à Berlin en mars 2017 (Fotofabrik Bln Bxl). Rumeurs est un ouvrage fait main qu’on ouvre avec précaution, tant se ressent lors de l’effeuillage sa délicatesse de composition : deux livrets se faisant face,…

Italiana, sensations d’Italie, par Giulio Rimondi

La longue route de sable, voyage effectué en 1959 par Pier Paolo Pasolini le long des côtes italiennes, avait permis d’imaginer l’auteur de La Vie violente heureux. Il s’agissait alors, pour l’intellectuel journaliste, de chercher à rencontrer physiquement son pays, à l’éprouver géographiquement, afin de le reconnaître intimement, et de, peut-être, pouvoir parler en son…

Arrêter Hérode, peindre les Rois mages, par Roger Salloch, romancier

Le premier livre en français de l’écrivain américain Roger Salloch, Une Histoire allemande, est un coup de maître, dans le sens d’un peintre de vision se distinguant immédiatement des faiseurs de pages. Couches, sous-couches, traits précis, art des couleurs, pointe fine des détails, installation du cadre, ellipses, silences, conscience des nécessités aristotéliciennes du récit, font…