Dies Irae, par Theo Elias, photographe

Ce livre intitulé Smoke pourrait être le rêve d’une cigarette. Un rêve tourmenté habité de visages graves et de paysages inentamés, grandioses, intimidants. Les images rassemblées par le Suédois Theo Elias sont splendides, glacées, solitaires, et de feu intérieur. La matière est sensuelle, âpre, frappée du sceau de la mélancolie. On s’embrasse, on s’étreint, on…