Attention, danger, Priape, par Nicolas Presl, auteur

Priape est un monstre, c’est entendu, mais quel monstre ! Monsieur, voudriez-vous bien éloigner de mon visage cet organe que je ne saurais contempler sans en être aveuglé ? Se pressent en masse autour de votre chaude fontaine l’assemblée des bêtes bêlantes, dévotes, idolâtres. Rien de plus normal puisque vous êtes chez les Grecs le superbe…