Le palais Claquedents, de James Ensor à Benoît Damon

Il est bon de revenir régulièrement au noir pays du peintre ostendais James Ensor. Danseurs macabres, ses squelettes inquiétants sont au fond bien plus amusants que les êtres de chair que nous sommes, et dont ils semblent se moquer sans retenue aucune. De dimension carnavalesque, l’œuvre de James Ensor est faite de masques ricanants qui…