L’énigme d’un père, par Martin Gallone, photographe

©Martin Gallone « Ton père a eu trois vies. Une intensité folle. C’était une force de la nature. Je fais un quart de ce qu’il fait, je meurs tout de suite. Il nous a beaucoup donné. Il donnait tellement que peut-être certaines personnes ont un peu abusé de lui. C’était un soleil, mais il fallait un…

Une mère, miroir brisé, temps retrouvé, par Lisa Gervassi, photographe

« Je trouve que c’est merveilleux les histoires, pas toi ? Ma mère m’avait dit une fois : Un jour je t’écrirai une lettre où je t’expliquerai toute mon histoire. Malheureusement elle n’a pas pu ou pas eu le temps de le faire. » Mommy est un livre intime et pudique composé par Lisa Gervassi questionnant sa place de…

La révolution de la douceur, par Chrystel Mukeba, photographe

©Chrystel Mukeba Voici un livre de peu d’images, mais où chacune, dans ses subtiles tonalités de gris, résonnent au plus profond de l’âme de quiconque n’a pas oublié qu’il fut un enfant. Les Instants de Chrystel Mukeba ne cherche pas la tabula rasa de la révolution à tout prix, mais se déploie délicatement comme un…

Fils de prolétaire, par Philippe Herbet, photographe et écrivain

©Philippe Herbet « Nous passons une grande partie de notre existence à nous différencier, à nous écarter de l’orbite familiale. Une longue ellipse se trace avant que nous revenions au point de départ. Point où il nous est donné de les rencontrer enfin, nos parents. » J’ai régulièrement présenté l’œuvre photographique de Philippe Herbet, notamment les volumes…

L’âme et la matière, par Eugène Leroy, peintre

« Je suis né en 1910 à Tourcoing ; orphelin de père l’année suivante. Toute ma jeunesse s’est passée près des bords de l’Escaut : collège à Roubaix. Mais vacances en partie à Roulers et Ghistel, et dès que vers quinze ans j’ai connu l’ami Paul, ce fut tous les chemins de pierres bleues d’Evregnies à Esquelmes, de…

Le portrait comme introspection, par Judith Roy Ross, photographe

Sans titre, Easton, Pennsylvanie, 1988. Tirage sur papier à noircissement direct au gélatino-bromure d’argent viré à l’or, 19,37 × 24,45 cm © Judith Joy Ross, courtesy Galerie Thomas Zander, Cologne « En tant qu’artiste, écrit Robert Adams en 1994, Judith Joy Ross n’a pas de recette. Elle recommence à zéro à chaque fois – la façon…

La vie, grande voltige, haut voltage, par Françoise Saur, photographe

©Françoise Saur Après le formidable Les années Combi (Médiapop Editions, 2017), le nouveau livre de Françoise Saur chez son éditeur mulhousien, Prises de vie, est une nouvelle fois une grande réussite. Gorgé de vie, d’énergie, de fantaisie et de tendresse, c’est un ouvrage qu’il faut vite offrir à tous les acrimonieux et acariâtres de profession….

Une échographie de silences, par Stéphane Lambert, écrivain

Amorgos ©Anne Bourguignon « Le plus simple serait que je ne reste pas là, enfermé dans ma chambre, à m’obstiner devant mon ordinateur, à vouloir écrire ce qui m’a amené à ne pouvoir faire autre chose que ça, écrire. » Les amoureux de littérature, les maniaques de lexicographie, et les savants austères, connaissent le sens du terme…

La présence, l’absence, par Claude Batho, photographe

 ©Claude Batho Morte jeune à 46 ans, en 1981, Claude Batho a laissé une œuvre intemporelle. En 2014 paraissait, aux éditions GwinZegal, en collaboration avec le Musée Nicéphore Niépce, une monographie superbe de son œuvre aux nuances de gris touchant l’âme. On peut penser au mage Boubat, mais la singularité de Claude Batho est d’avoir…

La rue, le crime, le visage, par Stéphane Duroy, photographe

©Stéphane Duroy A soixante-quatorze ans, Stéphane Duroy publie aux Editions Bessard (Paris), Slow Motion, l’un de ses meilleurs livres. Ce n’est pas une monographie léchée, ou un ouvrage de plusieurs kilos destiné à écraser tous les autres, non, c’est un fanzine tiré à un petit nombre d’exemplaires que les plus chanceux se procureront. Imprimé en…

Famille, la belle aventure d’une fiction, par Patrick Taberna, photographe

©Patrick Taberna Quel bonheur que de découvrir l’œuvre photographique de Patrick Taberna, exposée actuellement à Cergy-Pontoise dans le cadre du Festival du Regard. Bernard Plossu écrivait de lui, en postface de son ouvrage Au fil des jours, publié par Actes Sud en 2004 : « Ce que je ressens, en voyant ces images de Patrick Taberna,…