Vers l’Est, une errance amoureuse et métaphysique, par Guillaume de Sardes, photographe-écrivain

Je suis très attaché au travail artistique de Guillaume de Sardes, élégant, sensuel, informé, intelligent, présenté régulièrement dans L’Intervalle. Ne cessant d’interroger les liens entre écriture et photographie, son dernier ouvrage, Vers l’Est (Hermann Editeurs), se lit comme une errance amoureuse et métaphysique aux confins de l’Europe soviétique. Il y a dans son classicisme un…

Ecce homo, par Monika Macdonald, photographe

Des enveloppes, des peaux, des coques, des coquilles, des écorces. Hulls peut signifier tout cela, qui est aussi un livre de la Suédoise Monika Macdonald publié chez André Frère. Hulls, travail sur les contours du masculin, est superbe, parce qu’il regarde ses modèles, des corps et visages anonymes, avec toute la force de la tradition…

Être nue, par Jean-Philippe Guivarch, photographe

Elles sont là, timides et graves, expérimentées ou novices. Elles ont parlé toute l’après-midi, bu des cafés ou des verres de vin, elles sont à l’aise maintenant, elles sont prêtes. Elles font ça pour elle, pour leur mari, pour leur compagnon, pour leur amant, pour le temps qui passe et salit vite les rêves. Bientôt,…

L’aventure d’une obsession, par Anton Delsol, photographe

Il y a chez le photographe bordelais Anton Delsol la persistance d’une obsession pour le corps féminin, ses états de grâce, ses métamorphoses, sa monstruosité possible. Croix sans amour est son troisième fanzine en quelques mois. C’est une nouvelle fois la rencontre avec un modèle s’offrant sans retenue à son objectif, s’exhibant, prenant possession, yeux…

Pouvoirs du corps féminin, par Helmut Newton, photographe

Les femmes du photographe allemand Helmut Newton (1920-2004) sont des guerrières, des déesses, des fantasmes en talons aiguilles. Le mouvement #MeToo les fait rire, elles ont depuis longtemps déjà réglé le problème avec les beaux ciseaux de leurs jambes immenses. Intimidantes et impériales, elles suscitent, seins conquérants et plaisir franc, le désir ou l’effroi. A…

Une rencontre princière, par Marc Pautrel, écrivain

« Je lui dis que l’écriture c’est comme le corps, chacun a son propre corps, il est à soi et est unique, il faut le protéger et surtout le découvrir seul. Je pense au fond de moi-même : l’écriture c’est comme la sexualité, mais je ne le dis pas. » L’éternel printemps est un récit…

La nuit remue, par Anton Delsol, photographe

Une femme pleure, son visage est ravagé par les larmes qui sont comme des coulées d’acide. Une femme sourit du plus profond de son être. Ce qui s’exprime ici est-il de souffrance ou de jouissance ? Les deux peut-être, sûrement. Poursuivant ses recherches sur les différents états du corps féminin, Anton Delsol explore sa relation…

Lametta, image vibrante, par Calin Kruse, photographe

C’est un petit livre cousu main, que protège une couverture en plastique laissant apparaître, au verso, le visage d’une jeune femme troublante et grave, assurément une muse, tentatrice, inspiratrice, dévoratrice peut-être. Au recto, sous le voile, un rideau de lamelles argentées, vibrant au moindre courant d’air, comme une jupe légère soulevée par le zéphyr, protège…

Elégie pour Natalya, par Pauline Hisbacq, photographe

Photographe très sensible à la période de l’adolescence, Pauline Hisbacq construit son œuvre dans la fascination de ce que représente cet âge intermédiaire, ce hors-temps peut-être. En 2016 paraissait chez September Books, Natalya, livre reprenant des images issues de retransmissions télévisées des Jeux Olympiques de Moscou en 1980, montrant la jeune gymnaste soviétique Natalya Shaposhnikova…

To leave and return, Journal à rebours, par Nicolas Comment

Journal à rebours est une ballade photobiographique de Nicolas Comment. Si le titre fait songer au livre de Joris-Karl Huysmans, son auteur n’est pas Des Esseintes le décadent, qui choisit ici de flâner dans sa vie (1991-1999) en ordonnant les images de son existence passée entre Mâcon, Dijon, Lyon et Paris, moins marquée par le…