Ma guérilla, ma vie de rêve, par Barbara Polla, écrivain

Pornocratès (1878), 48×75 cm,aquarelle, pastel et rehauts de gouache, Félicien Rops « Et moi j’aime à toi et je pense à la poussière de moi cette poussière que je serai bientôt et qui restera suspendue dans la rue et quand je marche dans Paris j’essaie d’essaimer quelques-uns de mes grains de poussière pour demain, dans un…

Ecrire, à perdre la tête, par Michel Leiris

« l’érotisme « épouvantable en même temps que si beau », tel qu’il m’apparaît : je ne puis plus penser à des seins, à des gestes érotiques sans avoir envie de pleurer. Tant de candeur, tant d’espoir pour en arriver là ! Quelle mécanique ! Haine de ma mère… Pourquoi – jamais – n’ai-je été réellement amoureux » (Michel Leiris, 29 janvier…

Lysistrata montre ses fesses, par le collectif photographique Brest Brest Brest

©Brest Brest Brest / Quintal Editions Heureuses, du collectif Brest Brest Brest, est l’un des best-sellers de Quintal Editions, dont un rapide coup d’œil sur leur site vous persuadera de la richesse de leur catalogue.   De quoi s’agit-il ? D’une série de quarante-six photographies noir et blanc – en impression risographique – de paires de…

Le théâtre des désirs, Helmut Newton à Monaco

« J’adore la vulgarité. Je suis très attiré par le mauvais goût beaucoup plus existant que le prétendu bon goût qui n’est qu’une normalisation du regard. » (Helmut Newton à Bernard Lamarche-Vadel) En 1981, alors que François Mitterrand vient d’accéder au pouvoir, Helmut Newton décide de s’installer à Monaco, où il résidera jusqu’à la fin de sa…

Erotisme et impérialisme de la représentation, par Abigail Solomon-Godeau, historienne de la photographie

Nu académique, allongé sur un canapé, vers 1855 « Rien d’étonnant à ce que des photographies érotiques et pornographiques aient été produites presque dès les origines du médium. Que cela surprenne est seulement un témoignage de l’élision quasi-totale de ce fait des histoires classiques du champ. » J’ai découvert le nom et les travaux de la théoricienne…

Un bijou rose et noir, par Anton Delsol, photographe

©Anton Delsol « Entre tant de beautés que partout on peut voir, / Je comprends bien, amis, que le désir balance ; /Mais on voit scintiller en Lola de Valence / Le charme inattendu d’un bijou rose et noir. » (Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal) Depuis plusieurs années, j’aime suivre la façon dont le photographe bordelais Anton…

L’herbier érotique de Pascal Tarraire, photographe

 ©Pascal Tarraire  Les jours sont sombres, le froid nous paralyse, il faut se détendre un peu. Il m’est arrivé par la poste, je ne sais trop comment on se le procure, mais l’Herbier du photographe Pascal Tarraire est une fantaisie érotique qui me retire soudain des tonnes de fatigue. Publié comme un album scolaire d’un…

Pulsions, apologie des extases, par François Fontaine, photographe

©François Fontaine Pulsions pourrait être le titre d’un film de Philippe Gandrieux, mais c’est un livre de photographie de François Fontaine, pour qui le désir est tout. Après Icônes (2018), ce maître dans l’art de ce que j’ai appelé – article du 13 novembre 2018 – le sfumato chromatique propose une nouvelle méditation sur la…

Iles nues, par Angélique Boissière, photographe

© Angélique Boissière Comme elles sont belles et gracieuses, les Vénus anadyomènes de la photographe Angélique Boissière. Ce sont des femmes indépendantes, nues et pourtant pudiques. Dans leur regard, pas de défi, ni d’invitation provocatrice, mais une sorte d’absence, de retrait, de méditation calme. Pas de sophistication, elles sont la nature même. © Angélique Boissière…

Qui fist parler les cons, par Aurélie Galois, auteure libertine

© Aurélie Galois Publié anonymement en 1748, dans une édition clandestine, Les Bijoux indiscrets est un roman libertin de Denis Diderot, dans lequel un anneau magique possède le pouvoir de faire parler le sexe des femmes, dévoilant à trente reprises les secrets inavouables des dames de la cour. Bijoux indiscrets est aussi le titre d’un…