De la réalité absolue, par Alexandre de Mortemart, photographe

Vivant entre Londres, Calcutta et Paris, Alexandre de Mortemart est un photographe très inspiré par le cinéma, qu’il s’agisse de celui d’Orson Welles, d’Andreï Tarkovski et des maîtres formalistes russes, pour qui la dramatisation des lignes relève d’une énigme intime. Ses images au noir et blanc argentique, tirées avec beaucoup d’expressivité et de nuances par…