Arménie, une terre destinale, par Patrick Rollier, photographe

  On peut choisir son pays natal.   Tel est ce que l’on ressent lorsque l’on voit les photographies formidablement humaines, empathiques, généreuses, que Patrick Rollier consacre à l’Arménie. Il ne s’agit à l’évidence pas d’une série parmi d’autres, mais d’un voyage destinal. Son bel ouvrage Arménie, année zéro (Editions d’une rive à l’autre) est…