Nous les gueux, les désaxés, par Kjell-Åke Jansson, photographe

@Jansson, Kjell-Åke « Le besoin le plus fondamental de l’être humain, écrivait Simone Weil, est celui de l’enracinement. » Nous errons, nous nous perdons, nous nous cherchons, rien de plus humain, de plus ontologique même depuis notre expulsion du paradis maternel, mais nous avons toujours besoin d’un socle, d’une parole confiante, d’un regard aimant, d’un lieu, d’un ancrage…