Il y a toujours trop de rose dans la prose

Enseignant à l’Ecole normale supérieure de Lettres et Sciences humaines de Lyon, responsable du Centre d’études poétiques, Jean-Marie Gleize est aussi directeur de la revue laboratoire Nioques, créée en 1990. Pour Jean-Marie Gleize, l’écriture est d’abord une expérience. Conversation à l’occasion de la sortie de son dernier opus, Le Livre des cabanes, aux éditions du…