Paris, organisme vivant, par Eric Hazan, écrivain

Il est trop facile de verser dans la délectation morose à propos d’un Paris qui fut mais qui n’est plus, ou si peu. Le Paris de Villon, des Lumières et des barricades. Le Paris du peuple éduqué, phare du monde libre. Ce n’est pas faux, mais c’est aussi très peu vrai. Mieux vaut avec Eric…