Foules du XXIe siècle, par Bas Losekoot, photographe

© Bas Losekoot Posant son regard sur la foule des grandes villes – New York, Sao Paulo, Séoul, Mumbai, Hong Kong, Lagos, Istanbul, Mexico -, le photographe néerlandais Bas Losekoot s’intéresse aux points de solitude qui en chacun fondent l’humanité. Aux moments d’interruption par l’introspection, aux contrepoints, à l’arrêt soudain du mouvement ininterrompu par l’effet…

New York, Années 1950, vivre est encore possible, par Jean Bizien, photographe

© Jean Bizien « ‘Fais tes valises, on part aux Etats-Unis’ : ainsi commença l’aventure pour le jeune pensionnaire de 13 ans que j’étais alors au collège Jules-Simon de Vannes. A ma grande surprise, mon père était venu m’y chercher un jour de 1946… J’ai d’abord assisté en cette période d’après-guerre à la vente aux enchères…

En plein air, par Irina Rozovsky, photographe

© Irina Rozovsky La vie en plein air, sans masque, dans un parc, avec toutes sortes de gens cool et sympathiques, des amoureux, des familles, des Blacks faisant un barbecue ou du tai-chi, ça vous fait rêver non ? N’est-ce pas aujourd’hui une utopie à la mesure de notre rétrécissement ? Quoi de mieux que l’esprit des…

New York, belle obsession, par Frank Horvat, photographe

 ©  Frank Horvat « On photographie les femmes qu’on voudrait aimer, les paysages dans lesquels on voudrait se fondre. » (Frank Horvat) Mort à 92 ans le 21 octobre 2020 à Boulogne-Billancourt, Frank Horvat est l’un des grands photographes ayant émergé en France dans les années 1950.  ©  Frank Horvat Pionnier, touche-à-tout, d’avant-garde, l’artiste a travaillé aussi…

Grandeurs et misères de la société publicitaire, par Anja Conrad, photographe

Née en 1971, Anja Conrad est une artiste allemande ayant grandi aux Etats-Unis (Chicago, New York) et vivant le plus souvent à Francfort. Son travail relève de l’éveil, d’une attention portée à ce qui structure l’espace urbain, d’un enchantement né du quotidien observé d’un œil neuf. Dans Everything is always so perfect when you are…

L’amour des lettres, par Frédéric Berthet, romancier, épistolier

« Si je ne dormais pas, quels romans n’écrirais-je pas. D’où l’insomnie. » (Frédéric Berthet, 31 janvier 1978) J’avais besoin d’intelligence, de style, de vraie-fausse désinvolture, d’une vie habitée par la nécessité de l’écriture. J’avais besoin de Frédéric Berthet (1954-2003), de me souvenir de ses livres (Simple journée d’été – présenté récemment dans L’Intervalle -,…

L’Afrique, paradis devenu parking, par Peter Beard, photographe, plasticien

« La première fois que j’ai fui en Afrique de l’Est, en août 1955, alors que les Mau-Mau faisaient brûler Treetops, déclare Peter Beard en 2006, c’était encore l’une des régions sauvages les mieux préservées du monde. Aujourd’hui, ce n’est plus qu’un parking infesté de touristes. » Né en 1938 à New York, retrouvé mort…

L’esprit des lieux, par Guillaume Zuili, photographe

Ce qui frappe d’emblée dans l’œuvre de Guillaume Zuili est la dimension temporelle : le temps est en effet chez lui une matière, une pâte à traverser, opaque et translucide, l’énigme fondamentale. On perçoit dans son travail photographique le fleuve de l’Histoire, des chaos, des drames, et la formidable inventivité humaine pour imaginer les conditions…

Simone Weil, gaulliste, chrétienne, mystique

La parution de textes méconnus, inconnus, inédits de Simone Weil est toujours un événement. Le volume V, premier tome, de ses œuvres complètes, paru cet automne chez Gallimard, est une édition remarquable de ses Ecrits de New York et de Londres, rédigés entre 1942 et 1943, alors que s’élabore le maître livre, L’Enracinement (tome 2)….

De l’amour, des vices, et Dieu, par Sophie Bogarné, poétesse

« Vous arpentez, pieds nus, les rues parisiennes, / Murmurant vos promesses à des messieurs passants… / Je vous vois et je m’approche à peine. » Qui aura parcouru, lu, médité, l’ensemble des pages du beau et mystérieux Chambre 409, de la poétesse russe Sophie Bogarné, possédera la clé. La clé permettant d’accéder au royaume…

Short Stories, par Hally Pancer, photographe

Pour bien comprendre la logique du livre Tall Tales, de la photographe new-yorkaise Hally Pancer (Arnaud Bizalion Editeur), il faut en décrire précisément le dispositif. Imaginez deux carnet à spirale associés dans un ouvrage de format italien. Côté gauche un ensemble d’images, quelques textes, tenus par la spirale qui leur offre souplesse et mobilité. Côté…