La photographie, un chant orphique, par Alain Willaume

Il faut imaginer Alain Willaume, enfant, plongé dans la lecture d’un atlas grand ouvert, comme on parcourt d’abord le monde en rêveries et sensations colorées, avant de se frotter physiquement à sa géographie. Photographe de l’inquiétude d’être au monde, Alain Willaume est aussi paradoxalement celui de la dissolution de l’ego dans le paysage, le visage…

Les travaux et les jours de la lumière, par Arnaud Brihay, photographe

Passager, d’Arnaud Brihay (Ohm Editions) est le carnet d’impressions d’un nomade, une poésie contemporaine, une ouverture à ce qui est, à ce qui vient. Des milliers d’images, un trésor immense glané lors de voyages et de marches tous azimuts. Passager est un condensé de temps, une arche pour repartir, autrement, inventer des histoires, une transmission…