Le fa presto de Mathurin Méheut, peintre breton

Fut un temps où l’existence d’un monde commun n’était pas une pensée saugrenue. Un monde donné par les métiers, les traditions, les paysages, la présence animale évidente, non par le démon du lucre dévorant chaque fragment de réalité, jusqu’à faire imploser les êtres. Loin de cette logique féroce devenue la substance de nos interactions, il…

De la Vierge à Vénus, par Patrick Chambon, peintre

Auteur de trois livres aux titres intrigants – Lacan la Scène chez Epel (2013), Oscar Wilde fabulLeux chez Hazan (2017), Lacan ô Banquet de Platon chez Erès (2017) -, le peintre et dessinateur Patrick Chambon s’est intéressé pour son dernier ouvrage à l’évolution de la représentation du corps de la femme dans la peinture, toute…

Les ombres errantes du peintre Léon Spilliaert, par Stéphane Lambert, écrivain

C’est le genre de livres qui m’enchante, dense sans être assommant, cultivé mais de partage, associant images et textes dans un dialogue ouvert avec une œuvre de mystère. Un essai mosaïque, une biographie araignée (à la façon d’Odilon Redon), une monographie légère concernant Léon Spilliaert, peintre ostendais (1881-1946) héritier de James Ensor et des ombres…

Marseille-les-Bains, port des mondes, par Benoît Guillaume, dessinateur, peintre

Tous masqués, les amis, tous gentiment moutonniers, tous généreux et responsables bien sûr. Tous cloîtrés en soi, tous apeurés, tous méfiants. Tous adeptes de la grande santé, et des petits gestes barrières. Tous en gris, grisés, grisonnants, biffés, radiés, s’exécutant, exécutés. Les villes et les vies sont toutes les mêmes, peut-être, mais elles sont en…

La sapience du peintre Damien Cabanes

La révolution a été faite par des voluptueux. Cette phrase prêtée à Charles Baudelaire est essentielle pour comprendre ce qui se joue dans l’œuvre de Damien Cabanes, soit plusieurs siècles de sensibilité française dans la continuation du 18e siècle à travers les âges. La peinture de Damien Cabanes est sensualiste, vitaliste, de raison. Ne craignant…

La peinture et le mal, par Adrian Ghenie, peintre, et Yannick Haenel, écrivain

  « Il arrivera, plus tard, que Ghenie fasse exploser sa palette, et qu’elle se mette à gicler de toutes les couleurs comme un soleil mutant. » La société est folle, malade, infernale. Les démons peuplent les rues, ou les salons feutrés, occupent des places importantes dans les cabinets ministériels, les conseils d’administration, les maisons…

Venise, entre peinture et écriture, par Adrien Goetz

« Venise, écrit Adrien Goetz, attend sa nouvelle vague d’écrivains. Le phénomène est cyclique et se produit à peu près tous les trente ans. Il faut pour cela que les Vénitiens se lamentent de voir leurs vieux musées et leurs églises presque vides, découvrent comme si c’était une nouveauté leurs palais en péril… » Les…

Fabien Dettori, la photographie comme enluminure

Toute l’œuvre de Fabien Dettori est un hymne au corps féminin et au simple, d’une main touchant une cheville, d’un bouquet de fleurs séchées, de trois pommes posant sur la table comme un trio de nymphes. Son art est de profonde communication, n’envisageant que des interactions fondamentales, entre un corps et un tissu, entre une…