Madrid, la rue, le peuple, par Luis Baylon, photographe

©Luis Baylon Il y a les photographes issus de la haute bourgeoisie, élégants, racés, cadrant impeccablement – le monde est à eux, rien de plus normal -, et les autres venus du bas, des trottoirs, de la boue, des recoins les plus sombres. On a mille fois raison en France de célébrer Alberto Garcia Alix,…

Les impromptus du jeu social, par Helen Levitt, photographe

©Film Documents LLC, courtesy Galerie Thomas Zander, Cologne Présente-t-on encore Helen Levitt, photographe américaine de grande classe décédée à New York en 2009 à l’âge de 95 ans ? Très attentive comme Walker Evans à l’humaine condition, elle a observé comme personne les enfants jouant dans la rue, dans des scènes à la limite du surréalisme,…

Nous les gueux, les désaxés, par Kjell-Åke Jansson, photographe

@Jansson, Kjell-Åke « Le besoin le plus fondamental de l’être humain, écrivait Simone Weil, est celui de l’enracinement. » Nous errons, nous nous perdons, nous nous cherchons, rien de plus humain, de plus ontologique même depuis notre expulsion du paradis maternel, mais nous avons toujours besoin d’un socle, d’une parole confiante, d’un regard aimant, d’un lieu, d’un ancrage…

New York, belle obsession, par Frank Horvat, photographe

 ©  Frank Horvat « On photographie les femmes qu’on voudrait aimer, les paysages dans lesquels on voudrait se fondre. » (Frank Horvat) Mort à 92 ans le 21 octobre 2020 à Boulogne-Billancourt, Frank Horvat est l’un des grands photographes ayant émergé en France dans les années 1950.  ©  Frank Horvat Pionnier, touche-à-tout, d’avant-garde, l’artiste a travaillé aussi…

La rue, le peuple, la vie nue, par Loïc Seguin, photographe

 © Loïc Seguin Half Light est un livre composé essentiellement de portraits. Half Light est un livre brut, brutal, très humain. © Loïc Seguin Des corps et visages de relégués, d’invisibles, de marginaux. Des corps et visages cabossés, violentés, fatigués. Les personnes qu’a rencontrées Loïc Seguin, par ailleurs capitaine de police, vivent à Paris, à…

Dublin à bout portant, par Eamonn Doyle, photographe

© 2019 Eamon Doyle Auteur de trois livres autoédités épuisés, I, ON et End., aujourd’hui regroupés dans Dublin Trilogie publié aux éditions Textuel, Eamonn Doyle fut l’une des découvertes majeures du festival de la photographie d’Arles l’été 2017. Son œuvre de forts contrastes, très cinématographique, cadrée serrée, allant au contact de la chair de ses…

Transpirant jusqu’au cœur, par Simon Johannin, écrivain

© Simon Johannin « J’ai cueilli pour toi des fleurs et des médicaments / J’ai fait bleuir ta peau en la serrant trop fort / On ne faisait pourtant rien d’autre / Que bagarrer l’amour » Après deux livres remarqués pour leur beauté radicale et leur façon brute de d’exprimer la dérive des corps dans une époque…

Une vie ordinaire, par JH Engström, photographe

© JH Engström Il faut souvent très longtemps, parfois toute une vie, pour trouver le lieu et la formule, soit l’adéquation entre le langage et la réalité, entre la forme rendant compte d’une expérience et la pure extériorité, entre l’intime et l’extime. Quand il constate la présence du Graal, dans le château du roi Pêcheur,…

Après la catastrophe, par Franck Gérard, photographe

© Franck Gérard « Voilà plus d’un mois maintenant et, enfin, je suis sorti de ma cage. Je peux me déplacer ; on m’en a donné l’autorisation et je viens d’acheter un appareil photo. » Voici un livre un peu fou, dont la démesure dit la beauté : rassembler en un work in progress d’environ trois cents photographies les…

Paris à la sauvette, par Fabien Beauger, photographe

© Fabien Beauger « Je vis à Paris entre ébahissement et effarement. Paris est ma ville, ma matière première, mon terrain de jeu privilégié, l’endroit où j’ai les yeux partout. » Déviation est le premier livre photographique, autoédité, de Fabien Beauger, une ode à Paris très libre, presque punk. © Fabien Beauger Tout n’y est pas parfait,…

Drames et beautés de la cour des miracles, par Magnus Cederlund, photographe

Tout ment, cache, masque, dissimule, sourit dans le faux. Tout se vante, se monte le bourrichon, épate sa galerie, s’enveloppe de discours comme on revêt la toge virile. Pourtant, il y a eux, les autres, les oubliés, les déglingués, les inconvenables, les relégués, les invisibles. Ce sont les êtres cabossés de Skin Close (Journal, 2018),…

Le don de la lumière, par Martin Bogren, photographe

Il est là, depuis quelques semaines sur la table de travail, puissant et tranquille, attendant d’être ouvert pour illuminer le jour. Il me fallait quelques nuits d’insomnie, des rencontres folles, des égarements, beaucoup de travail, pour être à sa hauteur. Italia, du photographe suédois Martin Bogren, est un livre qui donne envie de vivre, d’aimer,…