Eloge de l’amitié, par Anne Wiazemsky

Le charme discret du dernier livre d’Anne Wiazemsky, Un saint homme, provient de sa relative désuétude : un air d’années cinquante assumé, et un goût des jupes plissées se moquant bien du siècle peroxydé de Donald Trump. Petite-fille de François Mauriac, jeune femme dont la bonne éducation n’aura pas éteint le tempérament fondamentalement rebelle, Anne Wiazemsky…