Le glissement ininterrompu du regard, par Valie Export, plasticienne et performeuse féministe

Contre les conformismes, l’hypocrisie bourgeoise et le machisme, Valie Export, artiste autrichienne héritière des actionnistes viennois, utilise son corps et le médium photographique de façon expérimentale et provocatrice. Incarnant par ses performances l’atmosphère fiévreuse de recherche et de déconstruction des années 1960 et 1970, Valie Export est l’une des grandes figures de l’art contemporain porté…

Lee Chang-dong, cinéaste de la postmodernité coréenne, par Véronique Bergen, Antoine Coppola et Jean-Philippe Cazier

Je n’ai pas vu tous les films du cinéaste coréen Lee Chang-dong, mais j’aime apprendre, approfondir mon regard, aiguiser mon analyse. Réalisateur brillant à la filmographie célébrée dans les plus grands festivals internationaux – Green Fish (1997), Peppermint Candy (2000), Oasis (2002), Secret Sunshine (2007), Poetry (2010) et Burning (2018) -, Lee Chang-dong, qui fut…

Les marges du visible, par Sébastien Normand, photographe

Travaillant sur les marges du visible, le photographe Sébastien Normand ne cesse d’interroger les limites de l’œil et des appareils de vision. Concevant son œuvre comme un dépassement des cloisons artificielles entre art et science, l’artiste porte avec beaucoup de rigueur des projets de grande ambition (lire ci-dessous). L’Intervalle présente trois de ses livres et…

Les travaux et les jours de la lumière, par Arnaud Brihay, photographe

Passager, d’Arnaud Brihay (Ohm Editions) est le carnet d’impressions d’un nomade, une poésie contemporaine, une ouverture à ce qui est, à ce qui vient. Des milliers d’images, un trésor immense glané lors de voyages et de marches tous azimuts. Passager est un condensé de temps, une arche pour repartir, autrement, inventer des histoires, une transmission…

Nettoyer notre œil, Noto, une certaine idée du contenu

  Charles Juliet (Trouver la source, 1992) : « Voilà. J’ai nettoyé mon œil. Ce fut long, un immense travail. » On le sait, Noto est une revue culturelle gratuite de grande qualité. Publier le numéro 11 ne fut pas une évidence, mais quand la maison brûlait les contributeurs/donateurs affluèrent via une campagne de financement participatif…

Paul Verhoeven, l’empire de la visibilité, par Emmanuel Burdeau

Cinéaste relativement confidentiel hors de sa Hollande natale et des cercles cinéphiles, Paul Verhoeven est depuis le triomphe de Robocop (1987), Total Recall (1990) et Basic Instinct (1992) un artiste reconnu internationalement, poursuivant entre Hollywood et Europe une œuvre imposant un désir de fond, soit la passion de voir, frontalement, crûment, grossièrement, sauvagement, ce que…