La Russie, emmitouflée de mélancolie, par Didier Bizet, photographe

La Russie a la tête haute, la Russie a souffert, souffre, souffrira toujours, la Russie boit, danse, crie, se bagarre et fait l’amour jour et nuit. La Russie est lointaine, mais c’est un autre nous-même, que Didier Bizet a rencontré, voyageant de Moscou à Soudal, de Vladimir à Kazan. Son livre, Itinéraire d’une mélancolie (Les…

Le néant, et puis le monde, par Jean Hervoche, photographe

On pourrait voir les photographies de Jean Hervoche comme des logogrammes, des totalités de signification un peu étranges, doucement inquiétantes. Ce sont des traces dans le nu de la vie, des empreintes d’existants. Ce que nous appelons réalité procède de la paresse de notre regard. Parce que nous ne voyons rien, ou peut-être simplement notre…

Trouble every day, par Stéphane Mahé, photographe

Il y a un mystère Stéphane Mahé, photographe parlant si simplement, si modestement, d’un travail remarquable. Proche de la peinture, son univers esthétique est fait de touches de couleur, de négociations fines entre les ombres et les lumières, de silhouettes lointaines. L’œil s’égare dans tant de volupté et de richesse chromatique. Somewhere, son deuxième livre…

Une poétique de la pirouette, Nathalie Bihan, éditrice

Comme le disait Gabriel Gauny, ou Jacques Rancière, ou Joseph Jacotot, la base de l’autonomie, c’est l’autonomie de la base, soit celle de Nathalie Bihan, jeune éditrice brestoise ayant décidé d’éditer en toute liberté des livres de propos et de formes très divers. Son coup d’envoi, Ricochets, du photographe Guy Le Querrec, incarne avec brio…

Koudougou l’indocile, par Philippe Quéméner et Michel Zongo

« Cavalier rouge vêtu de jaune / Sur la piste latéritique / Tu as assez répandu le sang de tes compagnons / Inconscience collective ou solution démographique ? » Je ne sais pas si Tout commence à Koudougou, ville se situant à cent kilomètres à l’ouest de Ouagadougou, au Burkina Faso, mais dans ce livre conçu par Philippe…

Appleby, ou la rencontre des insoumis, par Mattia Zoppellaro, photographe

J’ai présenté dans L’Intervalle il y a quelques mois le superbe Testament manouche, de Louis de Gouyon Matignon (texte) et Benjamin Hoffman (images) aux éditions de Juillet (2016), témoignage assez désenchanté sur l’acculturation à la société marchande et mass-médiatique d’une communauté tendant à perdre sa culture vernaculaire. Je ne sais s’il y a un terme…

L’invention d’un lieu, par les photographes Jacques Domeau et Christophe Simonato

C’est un projet considérable, dont le terme est prévu, si les ouragans ne l’emportent pas, aux alentours de 2040. C’est un projet auquel seront associés des photographes, dont la mission sera de témoigner des évolutions et transformations d’un paysage spécifique, une façon de retrouver au niveau local/rural l’ambition de la grande commande publique de la…

Douleur et merveille de la précarité, par le photographe Richard Dumas

On connaît et admire généralement le photographe Richard Dumas pour l’intensité dramatique de ses portraits en noir et blanc parus dans les quotidiens Le Monde et Libération. Travaillant en étroite collaboration avec la scène musicale française (Alain Bashung, Christophe Miossec, Dominique A) et internationale (Tindersticks, Timber Timbre), Richard Dumas photographie des survivants, des forces vibratoires…

Séoul, cité de plasma, par le photographe Denis Bourges

Onzième titre de la collection « Villes mobiles » – après Rome, Bucarest, Montreuil, Beyrouth, Venise, Saint-Malo, Fukuoka, Rabat, Marseille, New York – imaginée par les éditions de Juillet (Chantepie, près de Rennes), Séoul is watching me offre une déambulation dans la capitale coréenne en cinquante images prises, c’est la contrainte de la collection, au téléphone portable….