Un âne travesti en zèbre, par Michel Campeau, post-photographe

Prenons-nous des photographies ou sont-ce elles qui nous prennent, qui nous possèdent et nous inventent une vie ? Essayer de comprendre qui l’on a été à l’aune des photographies jalonnant notre existence ne peut conduire qu’à la fiction de soi. Tentative un peu folle de rassembler les fragments d’Osiris dans un miroir brisé. On ne…

The smell of the soul, par Nieves Mingueza, photographe

All Other Voices Have Gone, Only Yours Remains, de Nieves Mingueza, est le neuvième titre des éditions IIkkI, création issue d’un dialogue avec les musicien The Humble Bee et Offthesky ayant eu lieu entre octobre 2018 et juin 2019. Comme toujours chez IIkkI, il est possible de découvrir seulement le livre, ou la musique, ou…

De l’art comme métanoïa, par Michel Mazzoni, photographe plasticien

Les livres de Michel Mazzoni sont toujours des surprises formelles, non pour le plaisir de l’exploit graphique, mais parce que rendre compte du visible, ténu et fuyant, nécessite d’inventer des dispositifs de capture et de monstration inédits. Après sa très belle exposition de printemps au Botanique de Bruxelles, Other Things Visible, le revoici en grand…

Yvonne Kerdudo, magnifique et discrète photographe de campagne

Ce sont dix-sept cartes sous boitier cartonné, publiées par Patrick Le Bescont (Filigranes Editions) avec le soutien de l’Union Européenne. Dix-sept images ayant une haute valeur patrimoniale, et témoignant du regard de ladite « Madame Yvonne », soit Yvonne Kerdudo (1878-1954), photographe ambulante ayant parcouru le Trégor (Côtes d’Armor) à vélo pendant plus de quarante…

L’esprit des lieux, par Sophie Zénon, photographe

« Lorsque l’herbe poussera au-dessus de ma tombe, écrit Fernando Pessoa dans Le gardeur de troupeau, que ce soit là le signal pour qu’on m’oublie tout à fait. La Nature jamais ne se souvient et c’est par là qu’elle est belle. Et si l’on éprouve le besoin maladif d’« interpréter » l’herbe verte sur ma…

Une famille palestinienne de la diaspora,  par Taysir Batniji, photographe

« De retour en France après mes voyages aux Etats-Unis, j’ai eu le sentiment qu’il fallait que je me tourne vers Gaza, où tout avait commencé. Je voulais voir ce qui restait de nos souvenirs, les souvenirs de mes cousins, mais aussi les miens. Dresser une sorte d’état des lieux. » Dans le cadre du programme Immersion,…

La famille, entre réalité et fiction, par Carolle Bénitah, photographe

Photographe représentée par la Galerie 127 située à Marrakech (lire mon article d’hier), l’artiste marocaine Carolle Bénitah a engagé un travail au long cours sur sa famille, ayant construit de façon remarquable avec Photos Souvenirs (Kehrer Verlag, 2016), une sorte d’anti-album de famille, intervenant sur les photographies à l’aide d’aiguilles et de fils. Carolle Bénitah…

Manger Bacon, l’aimer, par Perrine Le Querrec, poète, pythie punk

« A la question « Quel écrivain vous a influencé ? », je répondrais sans hésiter : Francis Bacon. » Pour dialoguer avec le continent Bacon, il fallait un écrivain hors norme, une sorte de pythie punk s’exprimant depuis les profondeurs du temps et du corps mis en branle, Perrine Le Querrec, auteure de livres à la singularité frappante, Les Tondues (Z4…

Fragiles et tourmentés, une poétique des bouts de papier, par Hanns Zischler

Publié dans la collection Opus incertum créée en 2016 avec Jean-Christophe Bailly, le deuxième livre d’Hanns Zischler aux éditions Macula, après Berlin est trop grand pour Berlin, met en regard croquis manuscrits indiquant des itinéraires, des informations dessinées, et textes sous formes de récits, de fragments de mémoire les accompagnant. Loin de l’entreprise d’effacement des…

La photographie comme relation humaine, par Susan Meiselas

« Quel que soit notre degré d’implication, la réalité nous échappe. » Pour comprendre la personnalité et la démarche esthétique de la photographe américaine Susan Meiselas, il faut s’attarder sur son autoportrait de 1971 faisant songer à une image de Francesca Woodman. La jeune auteure née en 1948 à Baltimore y apparaît dans toute sa grâce, jambes…