La Reine de la patate, odyssée québécoise de la frite, par Françoise Chadaillac, photographe

© Françoise Chadaillac « Y’a pas un Québécois qu’y a pas une patate frite dans l’cœur… » Mes dernières excellentes frites en photographie datent du début de l’année 2019, avec la parution de l’ouvrage Platteland du Belge Simon Vansteenwinckel (j’en signe le texte) aux bien-nommées Home Frit’ Home Editions. © Françoise Chadaillac Autre géographie, autre époque –…

Les secrets du tirage, par Guillaume Geneste, maître d’art

Colette © Guillaume Geneste « Je trouvais magique de voir que, sur une même feuille de papier à lettres, il était possible d’écrire un poème et de faire apparaître une photographie. » Le tirage à mains nues, de Guillaume Geneste, est le grand livre qu’il manquait en France sur l’art du tirage. Premier ouvrage essentiellement de textes…

Hommage à Alain Desvergnes, par Christian Milovanoff et Christian Gattinoni, photographes, enseignants, critiques (2)

  Je n’ai pas connu Alain Desvergnes, qui dirigea de 1979 à 1982 les Rencontres internationales de la photographie d’Arles, et créa avec Lucien Clergue et Maryse Cordesse en 1982 l’Ecole nationale supérieure de la photographie. Admirateur de l’œuvre de William Faulkner, professeur agrégé à l’université Saint-Paul d’Ottawa (Canada), il était également photographe, auteur notamment…

Alain Desvergnes, le tempérament photographique, par Arnaud Claass, écrivain, photographe (1)

Je n’ai pas connu Alain Desvergnes, qui dirigea de 1979 à 1982 les Rencontres internationales de la photographie d’Arles, et créa avec Lucien Clergue et Maryse Cordesse en 1982 l’Ecole nationale supérieure de la photographie. Admirateur de l’œuvre de William Faulkner, professeur agrégé à l’université Saint-Paul d’Ottawa (Canada), il était également photographe, auteur notamment de…

Pour emplir tout un cœur d’homme, de deux photographies de Bernard Plossu et Gabrielle Duplantier, par les écrivains Serge Airoldi et Eduardo Berti

Ultra-chics, d’une élégance folle, à prix démocratique, les livres photographiques à poster des éditions Les Petites allées sont indispensables. Une photographie, un auteur qui la commente librement, un livre dont l’impression typographique est artisanale. De la saveur, de la sapience, une leçon d’observation. Paraissent les deux derniers volumes (6eme et 7eme d’une collection réservant encore…

Foto povera, la photographie et l’enfance de l’art, par Yannick Vigouroux, Jean-Marie Baldner et Christian Gattinoni

Avec le concept de foto povera faisant l’éloge des pratiques dites « archaïsantes », contre le mythe techniciste et la vulgate bressonienne de « l’instant décisif », Yannick Vigouroux, critique et photographe, a créé beaucoup d’émoi. Collectif informel de photographes prônant le geste libre et l’enfance de l’art, foto povera n’a pas joué le jeu…

Les régions du monde de l’esprit, par Eric Dessert, photographe

Il y a en histoire de l’art des anomalies, des oublis, des dénis, des présences fantômes la rendant passionnante pour les chercheurs d’or et de confins. Il y a des noms qui s’imposent, et qui pourtant s’amenuisent de ne pas trouver de relais critiques ou institutionnels à leur hauteur. J’ai déjà évoqué ici l’œuvre de…

Seuls, mais ensemble, Robert Doisneau-Maurice Baquet, une amitié

« Je tâcherai de garder la joie de voir les choses puisque de toute façon chaque type est seul, c’est comme ça, mon pauvre monsieur. » C’est évident pour beaucoup, peut-être, mais il n’y aurait pas Robert Doisneau sans Jacques Prévert, comme il n’y aurait pas Jacques Higelin sans Prévert et Cocteau, c’est-à-dire sans une…

Miniatures de montagnes, par Bernard Plossu, photographe

Un jour, quand tout sera fini, quand nous nous serons rétablis, nous irons peut-être vers le simple, le neuf, le très ancien. Pour ne pas oublier l’indemne, j’ai demandé à Bernard Plossu s’il voulait bien me confier quelques-unes de ses miniatures de montagnes. Comme un espoir, un avenir, une faveur pour tous. Comme le bruit…

Le voyage marocain, par Francis Kauffmann et Bernard Plossu, photographes

« Loin du monde, je trouve ma place. » (Francis Kauffmann) Du thé et des sourires. C’est le début du monde, c’est la possibilité et le respect de l’autre, c’est la civilisation. C’est aussi le titre d’un livre de photographies de Francis Kauffmann, publié en 2014 chez Médiapop Editions (Mulhouse), épuisé désormais. L’art n’est pas…